NOUVELLES

Navires fédéraux : la CSN veut qu'Ottawa retourne en appel d'offres

17/03/2014 02:30 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) demande à Ottawa de rouvrir l'appel d'offres pour la réalisation du contrat de 8 milliards de dollars pour la construction des navires fédéraux.

Le contrat a été attribué au chantier naval de Vancouver, Seaspan Marine. Or, la vice-présidente de la CSN, Francine Lévesque, souligne que ce chantier est actuellement fermé afin de mener à bien des travaux d'agrandissements qui lui permettront de réaliser le contrat reçu.

Mme Lévesque soutient que le Seaspan ne sera pas en mesure de remplir ses obligations dans les temps prévus dans le contrat. Elle estime que le chantier maritime Davie à Lévis pourrait être mis à contribution.

« Ce contrat aurait dû être réalisé beaucoup plus tôt. Nous, on ne comprend pas pourquoi au gouvernement fédéral on ne retourne pas en appel d'offres pour s'assurer que le chantier ici puisse avoir sa part des contrats pour lesquels déjà il serait en mesure de faire les travaux », dit Mme Lévesque.

Francine Lévesque estime que le Québec est défavorisé par les politiques du gouvernement Harper en ce qui a trait à l'octroi d'importants contrats du fédéral pour la construction de navires. Elle reproche par ailleurs au député conservateur de la région de ne pas faire valoir le potentiel de Québec pour la réalisation des contrats fédéraux.

La CSN craint que le chantier Davie, qui possède la plus grande cale sèche au Québec, n'ait pas sa part des prochains contrats de 2 milliards que le fédéral doit attribuer pour la construction de petits navires.

Selon la CSN, le gouvernement provincial doit s'impliquer pour forcer le gouvernement fédéral à prendre en compte la réalité et les dispositions du Québec dans le domaine maritime.

Les activités du chantier Davie ont été relancées il y a un peu plus d'un an. Le chantier, qui compte maintenant 850 travailleurs, réalisera notamment deux navires pour la Société de traversiers du Québec.

PLUS:rc