NOUVELLES

Le TSX ne bouge pas beaucoup malgré la chute du cours de l'or

17/03/2014 05:03 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé lundi sur un léger gain, les opérateurs étant passés outre le vote tenu ce week-end en Crimée, où une très vaste majorité d'habitants ont choisi de se séparer de l'Ukraine pour joindre la Russie.

Les courtiers attendent maintenant de voir la teneur des sanctions qui seront ultimement imposées à la Russie pour son rôle dans le référendum.

À Toronto, l'indice composé S&P/TSX a avancé de 4,23 points pour terminer la séance à 14 231,89 points, retenu par une forte glissade des titres aurifères, le cours du lingot ayant perdu des plumes après avoir réalisé des gains marqués la semaine dernière, avant le référendum en Crimée.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,34 cent US à 90,47 cents US.

À New York, les principaux indices boursiers ont avancé après la publication de données témoignant d'une hausse de la production des usines américaines le mois dernier, ce qui a presque renversé le plongeon de janvier à cet égard.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a bondi de 181,55 points à 16 247,22 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a gagné 17,7 points à 1858,83 points et que l'indice composé du Nasdaq a pris 34,55 points à 4279,95 points.

L'Union européenne a imposé une interdiction de voyages et des gels d'actifs à 21 personnes en Russie et en Crimée qu'elle a associées à la promotion de la sécession.

Le président américain Barack Obama a pour sa part signé un ordre exécutif visant sept responsables gouvernementaux russes pour des sanctions. Le gouvernement du Trésor américain a aussi imposé des sanctions à quatre Ukrainiens, incluant l'ancien président Viktor Ianoukovitch.

Le premier ministre canadien Stephen Harper a indiqué que son gouvernement avait aussi imposé des sanctions économiques et des interdictions de voyage à certaines personnes en Russie, en Ukraine et en Crimée.

À la Bourse de Toronto, le secteur de l'énergie a avancé lundi de 0,1 pour cent, tandis que le cours du pétrole brut glissait de 81 cents US à 98,08 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

La Pétrolière Impériale (TSX:IMO) a annoncé lundi la vente de sa participation dans les actifs de Boundary Lake, Cynthia/West Pembina et Rocky Mountain House, dans l'Ouest canadien, à Whitecap Resources (TSX:WCP) pour environ 855 million $. L'action de l'Impériale s'est emparée de 10 cents à 51,17 $.

L'action de Whitecap a pour sa part grimpé de 81 cents, soit sept pour cent, à 12,34 $ sur un très lourd volume de 14 millions d'actions après que la société eut en outre amélioré ses prévisions de production et augmenté son dividende annuel à 75 cents par action, comparativement à 68 cents précédemment.

Par ailleurs, le Wall Street Journal a rapporté que le géant du gaz naturel Encana (TSX:ECA) tenait des discussions avancées qui pourraient déboucher sur la vente de ses champs de gaz naturel du Wyoming à la firme de placement privé Carlyle Group pour environ 2 milliards $. Son action a pris 8 cents à 22,54 $.

Le secteur des métaux de base a enregistré les meilleurs gains du jour, avec une progression de 1,24 pour cent. Le cours du cuivre est resté inchangé à 2,95 $ US la livre — lui qui a perdu huit pour cent la semaine dernière après la publication d'une série de données économiques décevantes en provenance de la Chine.

Les secteurs de la finance et de l'industrie ont aussi soutenu le TSX lundi.

Bombardier (TSX:BBD.B) a annoncé lundi faire partie d'un groupe de quatre entreprises sélectionnées pour fournir un total de 1064 locomotives au réseau sud-africain de transport ferroviaire de marchandises. Le contrat est évalué à environ 5,16 milliards $ dans son ensemble, mais le communiqué de presse émis par Bombardier ne précisait pas la valeur de son apport au contrat. Son action a malgré tout grimpé de 19 cents, soit 4,9 pour cent, à 4,11 $.

Le secteur aurifère a rendu environ 3,3 pour cent, le cours du lingot d'or ayant cédé 6,10 $ US à 1372,90 $ US l'once à New York.

PLUS:pc