NOUVELLES

le président israélien s'excuse après la mort d'un juge jordanien (Amman)

17/03/2014 01:25 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

la Jordanie a affirmé lundi que le président israélien Shimon Peres s'était excusé auprès du roi Abdallah II après la mort d'un juge jordanien d'origine palestinienne tué par des soldats israéliens dans des circonstances controversées.

Peres a de son côté publié un communiqué indiquant qu'il avait appelé le souverain jordanien pour lui exprimer ses "vifs regrets" après cet incident. Le texte ne mentionne pas d'excuses.

D'après le palais royal, le roi Abdallah II a "reçu un appel téléphonique de M. Peres, qui en tant que président de l'Etat d'Israël, s'est excusé pour le martyre du juge jordanien Raed Zeiter".

La mort le 10 mars de ce juge au point de passage du pont Allenby entre la Cisjordanie occupée et la Jordanie, a soulevé de vives protestations en Jordanie, pays qui a signé avec Israël un traité de paix en 1994.

"Peres a exprimé ses regrets après cet incident et a dit qu'il était vivement affecté. Il a exprimé l'engagement d'Israël de travailler avec la Jordanie pour enquêter" sur cette affaire, selon le palais royal.

Le texte indique également que le roi jordanien avait "aussi reçu un appel téléphonique du (Premier ministre israélien Benjamin) Netanyahu," sans donner d'autres détails.

M. Peres a confirmé avoir parlé au roi Abdallah II lundi, sans évoquer d'excuses. "Je lui ai exprimé mes vifs regrets", a indiqué le communiqué du président israélien.

Le Premier ministre jordanien Abdallah Nsour avait estimé après cet incident qu'Israël portait "l'entière" responsabilité de la mort du juge.

Il a indiqué que son pays avait obtenu de faire partie de l'enquête.

L'armée israélienne a affirmé que M. Zeiter avait attaqué les soldats israéliens et tenté de prendre l'arme d'un militaire. Un centre palestinien de défense des droits de l'Homme, citant un témoin, rapporte qu'il a été bousculé par un soldat à sa descente de bus, à qui il a rendu la pareille, déclenchant l'intervention d'autres soldats dont l'un lui a tiré plusieurs balles dnas la poitrine.

Raed Zeiter, 38 ans, originaire de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, avait la nationalité jordanienne et exerçait les fonctions de juge dans un tribunal d'Amman.

akh/tl/hj

PLUS:hp