NOUVELLES

Le prix du homard du Québec devrait être meilleur en 2014, croit une Association

17/03/2014 04:13 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

BOSTON - Le prix de vente du homard du Québec devrait être meilleur pour les pêcheurs cette année que l'an dernier, croit l'Association québécoise de l'industrie de la pêche.

C'est ce qu'a soutenu lundi le directeur général de l'Association, Jean-Paul Gagné, lors d'un appel conférence tenu par la ministre des Pêches Gail Shea et divers intervenants de l'industrie. Ils se trouvaient à Boston où se déroule la foire commerciale des produits de la mer d'Amérique du Nord.

M. Gagné s'attend à de meilleurs prix pour la saison 2014 que ceux obtenus l'an dernier. Pas le double, prévient-il, mais néanmoins une bonne nouvelle pour les homardiers.

Faisant face à des difficultés en 2013, les pêcheurs de homard gaspésiens avaient même demandé au gouvernement québécois d'intervenir pour stabiliser les prix sur le marché et obtenir un prix minimum garanti.

Cette année, les discussions actuellement en cours avec les grandes chaînes d'alimentation laissent espérer des prix plus profitables aux pêcheurs, a fait valoir lundi M. Gagné lors de l'appel conférence.

De plus, pour la première fois, tout le homard du Québec va être identifié avec sa province d'origine, a-t-il indiqué. Les consommateurs qui réclament des homards de la Gaspésie, par exemple, pourront être assurés de l'origine du produit avec le nouveau médaillon d'identification qui sera lancé avec la saison de pêche 2014.

M. Gagné s'attend ainsi à ce que les chaînes d'alimentation donnent de meilleurs prix pour cette raison.

L'Association québécoise de l'industrie de la pêche est un organisme à but non lucratif qui a pour but de défendre les intérêts des entreprises québécoises de transformation du poisson et des fruits de mer.

PLUS:pc