NOUVELLES

La Crimée fait toujours partie de l'Ukraine, affirme Londres

17/03/2014 08:21 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

La Grande-Bretagne a affirmé lundi soir qu'elle traitait toujours la Crimée comme faisant partie de l'Ukraine, en dépit du référendum de dimanche par lequel 97% des votants ont demandé le rattachement de la péninsule à la Russie.

"Pour le Royaume-Uni et ses alliés, la Crimée reste une partie de l'Ukraine", a souligné le secrétaire au Foreign Office William Hague dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion des ministres des Affaires étrangères à Bruxelles.

"Nous assistons à une tentative manifeste de préparer l'annexion d'une partie d'un territoire souverain d'un Etat européen indépendant, à travers la force armée et un référendum illégal et illégitime", a-t-il ajouté.

"Le Royaume-Uni appelle de nouveau la Russie à entamer un dialogue avec l'Ukraine et la communauté internationale pour résoudre cette crise. Continuer à ignorer ces appels aura de graves conséquences pour la Russie", a-t-il averti.

L'Union européenne et les Etats-Unis ont sanctionné lundi Moscou après la décision de la Crimée de se jeter dans les bras de la Russie, mais sans dissuader le président russe Vladimir Poutine de reconnaître l'indépendance de cette région ukrainienne.

jwp/glr/jr

PLUS:hp