NOUVELLES

Egypte: un des fils Morsi sera jugé pour consommation de cannabis

17/03/2014 06:08 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

Un des fils du président islamiste destitué Mohamed Morsi sera jugé pour possession et consommation de cannabis, a-t-on appris lundi de sources judiciaires.

Aucune date n'a été fixée pour ce procès, durant lequel Abdallah Morsi, 19 ans, comparaîtra avec un ami, Mohammed Emad, 24 ans, arrêté avec le fils du chef d'Etat destitué en possession de deux joints de cannabis, selon ces sources.

Le 1er mars, Abdallah Morsi et Mohammed Emad avaient été arrêtés dans une voiture stationnée en bord de route au nord du Caire. Ils avaient été relâchés le lendemain après des tests d'urine et sanguins qui se sont révélés positifs, selon les sources judiciaires.

L'autre fils de Mohamed Morsi, Oussama, avait nié les accusations qui pesaient contre son frère, évoquant une affaire "fabriquée" pour "diffamer la famille du président Morsi".

Depuis la destitution et l'arrestation par l'armée du seul chef d'Etat élu démocratiquement d'Egypte le 3 juillet, ses partisans et sa confrérie des Frères musulmans font l'objet d'une répression sanglante des autorités installées.

La répression des islamistes a fait au moins 1.400 morts, selon Amnesty International. M. Morsi lui-même, ainsi que la plupart des responsables des Frères musulmans, sont actuellement jugés dans plusieurs procès et risquent la peine de mort.

str-sbh/cbo

PLUS:hp