NOUVELLES

Crimée: Pékin réitère son appel à la "retenue" et à la "solution politique"

17/03/2014 07:04 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

La Chine a réitéré lundi son appel à la "retenue" et à une "solution politique" en Crimée, dans une formule alambiquée qui ménage la Russie tout en prônant le "respect de l'intégrité territoriale" des pays.

"La Chine a toujours respecté la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale de tous les pays", a déclaré Hong Lei, porte-parole de la diplomatie chinoise, après que le Parlement de Crimée a voté le rattachement de la péninsule à la Russie.

"La question de la Crimée doit être résolue de façon politique dans le cadre de la loi et du maintien de l'ordre", a poursuivi M. Hong. "Toutes les parties doivent faire preuve de retenue et se garder de prendre des mesures qui aggraveraient la confrontation".

Depuis le début de la crise ukrainienne la Chine apparaît très embarrassée, tiraillée entre son soutien habituel à Moscou et sa défense traditionnelle de la non-ingérence dans les affaires intérieures des pays.

Le parlement de la Crimée a proclamé lundi l'indépendance de la péninsule de l'Ukraine et demandé son rattachement à la Russie. La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a de son côté assuré que l'UE allait envoyer "le message le plus fort possible" à la Russie en imposant des sanctions.

Les relations entre la Chine et la Russie, pays unis par des intérêts stratégiques souvent partagés face aux nations occidentales, se sont renforcées ces dernières années.

L'an dernier le numéro un chinois Xi Jinping avait choisi Moscou pour son premier déplacement à l'étranger en tant que chef de l'Etat et c'est à nouveau la Russie qui a eu l'honneur de son premier voyage en 2014.

seb/ple/fw

PLUS:hp