NOUVELLES

Cambodge: quatrième mort de la grippe aviaire en 2014

17/03/2014 07:22 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

Une fillette de deux ans est morte de la grippe aviaire au Cambodge, portant à quatre le nombre de victimes, toutes des enfants, du virus H5N1 depuis le début de l'année dans le pays, ont indiqué lundi les autorités.

La fillette de la région de Kampot (sud) est décédée vendredi, au lendemain de son hospitalisation, et les analystes ont confirmé la présence du virus, ont précisé dans un communiqué le ministère de la Santé et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

"La petite fille a eu un contact direct avec des poulets morts pendant que ses proches les préparaient, et la petite fille en a mangé", selon le communiqué, qui a ajouté que la plupart des volailles de son village étaient mortes entre février et début mars.

Le ministre de la Santé, Mam Bunheng, a souligné que la maladie restait "une menace importante pour la santé de tous les Cambodgiens et encore plus pour les enfants".

Deux enfants de 11 et trois ans étaient morts début mars, et un troisième de huit ans en février. La petite soeur de ce dernier était également décédée, mais les médecins n'avaient pas pu effectuer les tests nécessaires à l'identification du virus.

En 2013, 14 personnes étaient mortes de la grippe aviaire au Cambodge, qui avait alors connu sa plus grave épidémie depuis 2003.

Les virus de la grippe aviaire de sous types H5, H7 et H9 existent depuis longtemps chez les oiseaux et peuvent provoquer des infections chez les humains, le plus souvent par contact direct avec des volailles d'élevage contaminées.

Les scientifiques redoutent qu'une mutation d'une des souches virales favorise des contaminations d'homme à homme, ce qui pourrait déclencher une pandémie.

Selon le site internet de l'OMS, le virus H5N1, la souche la plus courante, est responsable de 650 contaminations confirmées chez l'homme depuis 2003, dont 386 décès.

suy-abd/dth/abk

PLUS:hp