NOUVELLES

Un moine s'immole dans une région tibétaine du nord-ouest de la Chine

16/03/2014 12:26 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

PÉKIN, Chine - Un moine s'est immolé, dimanche, dans une région tibétaine du nord-ouest de la Chine, a rapporté l'agence de nouvelles officielle du pays.

Un bref communiqué de l'agence Xinhua a annoncé que le moine provenait du monastère Shaderi dans la préfecture autonome tibétaine de Huangnan, dans la province de Qinghai. La police locale s'est précipitée sur les lieux. Le communiqué ne donnait pas d'autres détails.

Selon un représentant du bureau de la sécurité publique du comté de Zekog, le moine s'est immolé à l'extérieur du monastère. Il n'a pas voulu donner plus de détails ni révéler l'identité du moine. Le gouvernement du comté n'a pas répondu aux appels des journalistes.

La province de Qinhai est voisine du Tibet. Plus de 100 personnes se sont immolées dans des régions tibétaines depuis 2009 pour protester contre les restrictions de la Chine sur le bouddhisme et le dénigrement de leur chef spirituel, le dalaï lama, en exil en Inde depuis de nombreuses années.

Le gouvernement soutient que les immolations sont dues à des forces étrangères hostiles qui veulent séparer le Tibet de la Chine.

PLUS:pc