NOUVELLES

Ukraine : la Grande Bretagne qualifie de "farce" le référendum en Crimée

16/03/2014 03:12 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

La Grande Bretagne a condamné dimanche le référendum en Crimée en faveur d'un rattachement à la Russie qualifiant le vote de "farce" et refusant d'en reconnaître le résultat.

Un porte-parole du Premier ministre David Cameron a déclaré que Londres "ne reconnaitrait pas le référendum en Crimée ni son résultat".

"Nous appelons la Russie à engager le dialogue avec l'Ukraine et à résoudre la crise dans le cadre des lois internationales", a ajouté le porte-parole.

Le Secrétaire au Foreign Office William Hague a estimé de son côté que le référendum était une violation de la constitution ukrainienne dans une intervention à la veille d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne (UE).

"Rien dans la manière de mener le référendum ne peut nous convaincre qu'il s'est agi d'un exercice légitime", a-t-il dit, selon un communiqué du Foreign Office.

"C'est une farce de la pratique démocratique", a-t-il souligné.

"Le Royaume Uni ne reconnait ni le référendum, ni son résultat comme l'a fait la majorité de la communauté internationale", a-t-il ajouté.

Il a appelé ses collègues de l'UE a appuyer des mesures visant "à envoyer un signal fort à la Russie et (à lui dire) que ce défi à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine aura des conséquences économiques et politiques".

Les Ukrainiens de Crimée ont plébiscité dimanche à 93% le rattachement de la péninsule à la Russie, selon un sondage à la sortie des urnes.

jwp/bir/jeb

PLUS:hp