NOUVELLES

Saut Hermès/Grand Prix: Ehning, maître du temps

16/03/2014 02:32 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

L'Allemand Marcus Ehning, maître du temps, a remporté au barrage et au chrono le Grand Prix du Saut Hermès, 3/100e plus vite sur Cornado NRW que le Français Patrice Delaveau (Lacrimoso HDC), dimanche sous la nef du Grand Palais à Paris.

C'est la deuxième fois en cinq semaines que le rouquin souffle la victoire à un cavalier tricolore sur le sol français.

En Coupe du monde, le 8 février à Bordeaux, Ehning avait devancé de 21/100e de seconde au barrage, et déjà en selle sur le gris, le champion d'Europe Roger-Yves Bost, pourtant spécialiste de la vitesse.

"C'était un parcours très technique mais pas piégeux", a souligné le vainqueur, se référant au nombre restreint (quatre) de sans-faute dans la manche principale, avec 36 couples au départ.

Mais les jeux d'ombre et de lumière ont fait des dégâts, de même que la dernière ligne, un double précédé d'un oxer, dressée par le chef de piste allemand Frank Rothenberger.

Vainqueur en 2010 de l'édition inaugurale du Grand Prix du Saut Hermès, avec Sabrina, Ehning a désormais retrouvé, à 39 ans, un piquet à la hauteur de son pilotage. "Bien sûr, il y a Cornado, qui fera la finale de la Coupe du monde (18 au 21 avril à Lyon, ndr), mais aussi tout un piquet de chevaux", a expliqué le cavalier de Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Agé de 11 ans, Cornado est d'ailleurs un étalon westphalien -un des stud-books allemands de chevaux de selle-, appartenant en grande partie au gouvernement régional.

"C'est le jeu"

"C'est le jeu. Trois centimèmes derrière Marcus Ehning, ça ne me pose pas de problème. A partir du moment où on fait un double sans faute", a souligné Delaveau. Loin de la sentence du célèbre cavalier autrichien Hugo Simon qui avait dit: "mieux mort que deuxième".

"Lacrimoso a pris beaucoup de maturité. Il a des moyens énormes. On peut dire maintenant que c'est mon deuxième cheval, derrière Orient Express", a ajouté le perdant sur le fil.

Sous les yeux du sélectionneur national Philippe Guerdat, les autres +vestes bleues+ ont été prises dans la nasse des 17 concurrents à 4 points.

Kevin Staut, finalement sixième grâce à un parcours rapide sur Rêveur de Hurtebise HDC, compte parmi les piégés, aux côtés de Philippe Rozier (9e sur le prometteur Rahotep de Toscane), Julien Epaillard (16e) et le Lorrain Simon Delestre (20e).

La plus applaudie lors de son entrée sur le rectangle, Pénélope Leprévost a pourtant perdu les +pédales+ en selle sur Nayana (12 pts).

Avec Ehning et Delaveau, deux amazones avaient aussi accédé au barrage. L'Ukrainienne d'origine allemande Katharina Offel, lauréate il y a deux ans, a pris la troisième place, avec 4 points de pénalité, devant la Britannique Laura Renwick (8 pts).

Renwick peut voir l'avenir en rose. Bintang II, hongre de l'élevage néerlandais, n'a que huit ans.

asc/fbx

HERMES INTERNATIONAL

PLUS:hp