NOUVELLES

Les justiciers mexicains se disent persécutés par les criminels et les autorités

16/03/2014 09:55 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

MEXICO - Des meneurs de groupes de justiciers mexicains faisant la lutte à un cartel de la drogue de l'État occidental de Michoacan disent être persécutés par des criminels, mais aussi par les autorités, qui ont récemment détenu l'un de leurs leaders.

Estanislao Beltran, un porte-parole des justiciers, a déclaré dimanche que les dirigeants des soi-disant groupes d'auto-défense ont tenu une rencontre au cours du week-end afin de former un front uni, et demander au gouvernement mexicain de respecter ses promesses d'instaurer la sécurité à Michoacan et de former une garde nationale.

Dans un message audio affiché sur Internet, un leader d'un groupe local de justiciers a affirmé que les groupes sont «persécutés par les Chevaliers templiers, l'armée, la marine et tous les postes de police».

La semaine dernière, les autorités ont accusé le leader justicier Hipolito Mora dans les meurtres de deux membres d'une faction rivale.

PLUS:pc