NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU DIMANCHE 16 MARS

16/03/2014 12:08 EDT | Actualisé 15/05/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du dimanche 16 mars à 04H00 GMT :

SIMFEROPOL (Ukraine) - Un million et demi d'électeurs de la province ukrainienne de Crimée sont appelés dimanche à voter leur rattachement à la Russie lors d'un scrutin dénoncé par le monde entier mais soutenu par Moscou et dont le résultat ne fait aucun doute.

Une estimation du résultat est attendue tôt dans la soirée de dimanche, après la clôture des bureaux de vote à 20H00 (18H00 GMT) et un résultat définitif dans la matinée de lundi.

NEW YORK - La Russie a mis samedi son veto à une résolution occidentale au Conseil de sécurité dénonçant ce référendum tandis que la Chine s'est abstenue, isolant encore un peu plus Moscou dans ce dossier.

MOSCOU - Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé samedi dans Moscou contre l'"annexion" de la péninsule ukrainienne de Crimée, et contre la politique de Vladimir Poutine.

KIEV - Le gouvernement ukrainien a accusé samedi l'armée russe d'avoir envahi le sud-est du pays lors d'une opération héliportée menée au-delà des limites de la Crimée.

Washington a réagi immédiatement, fustigeant une "escalade scandaleuse".

KUALA LUMPUR - Les communications à bord du vol MH370 disparu il y a une semaine ont été désactivées et son changement de trajectoire est l'oeuvre d'"une action délibérée" dans l'avion qui a continué de voler près de sept heures, a révélé samedi la Malaisie.

Les enquêteurs pensent "avec un haut degré de certitude" que les systèmes de transmission de données du Boeing 777 "ont été désactivés", le premier juste avant le survol des côtes orientales de la péninsule et le deuxième entre la Malaisie et le Vietnam, a déclaré samedi le Premier ministre malaisien Najib Razak.

Les recherches du vol MH370 se concentraient dimanche sur deux vastes régions, tandis que les enquêteurs passaient au peigne fin pilotes et passagers.

DAMAS - Agences de l'ONU et ONG ont lancé un cri d'alarme face au conflit dévastateur en Syrie, entré samedi dans sa quatrième année, avec 146.000 morts, le plus grand nombre de déplacés au monde et une crise sans issue en vue.

Trois ans de combats et bombardements ont contraint plus de neuf millions de personnes à la fuite et détruit le pays, plongé dans une crise humanitaire majeure dans laquelle les enfants sont en première ligne.

BRATISLAVA - Les Slovaques ont voté samedi au premier tour de l'élection présidentielle au suffrage universel direct, avec pour candidat favori le Premier ministre social-démocrate Robert Fico, dont les détracteurs craignent la concentration du pouvoir entre les mains d'un seul parti. Les premiers résultats partiels étaient attendus dimanche matin.

BELGRADE - Quelque 6,7 millions d'électeurs sont appelés à renouveler dimanche le Parlement de Serbie dans des élections anticipées où les conservateurs (SNS) sont bien placés pour emporter le scrutin, forts de l'ouverture récente de négociations d'adhésion avec l'Union européenne.

Les bureaux de vote vont ouvrir à 06H00 GMT et fermer à 19H00 GMT. Les premiers résultats seront donnés dans la nuit de dimanche à lundi.

ALGER - Partisans et adversaires d'un 4e mandat du président Bouteflika se sont rassemblés nombreux samedi en Algérie, où des affrontements intercommunautaires qui ont éclaté il y a cinq jours ont fait au moins trois morts et de nombreux blessés à Ghardaïa.

Aux portes du Sahara, dans la ville multicentenaire de Ghardaïa, à 600 km au sud d'Alger, les affrontements entre Mozabites (Berbères) et Chaâmbas (Arabes), qui ont commencé mardi, se poursuivaient samedi et s'amplifiaient, selon plusieurs témoignages.

LISBONNE - Plusieurs milliers de militaires portugais en civil ont manifesté samedi contre les mesures d'austérité du gouvernement de centre droit, signe d'un malaise croissant à l'approche du 40ème anniversaire de la Révolution des Oeillets du 25 avril.

Entre 4.000 et 5.000 manifestants, selon les organisateurs, ont défilé derrière des banderoles dénonçant "l'humiliation" des militaires et des tentatives de "démantèlement des forces armées".

glr/jr

PLUS:hp