NOUVELLES

L'armée syrienne reprend Yabroud, un point d'approvisionnement rebelle

16/03/2014 11:42 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

DAMAS, Syrie - Des troupes syriennes soutenues par des combattants du Hezbollah ont repris dimanche la ville de Yabroud, près de la frontière libanaise, chassant les rebelles de la région et marquant une avancée importante dans ce conflit qui dure depuis de trois ans.

La chute de Yabroud a encouragé les troupes gouvernementales à attaquer des villes rebelles avoisinantes, poursuivant leur poussée lancée depuis un an, pour vaincre les insurgées qui tentent de renverser le président Bachar el-Assad.

L'appui du Hezbollah, un groupe chiite soutenu par l'Iran, semble avoir fait pencher la balance en faveur du gouvernement dans la région frontalière, même si cela a fait déborder le conflit au Liban, où des tensions commencent à se faire sentir entre sunnites et chiites.

Au Liban, 13 personnes ont été tuées dans des violences liées au conflit syrien au cours des derniers jours. Dans la capitale, des sympathisants du Hezbollah célébraient la chute de Yabroud en faisant retentir des coups de feu dans des quartiers majoritairement chiites. Des jeunes faisaient rugir le moteur de leur motocyclette qu'ils conduisaient en portant le drapeau jaune du Hezbollah dans le chic quartier central.

Yabroud était un point stratégique important pour l'approvisionnement des rebelles. La ville surplombe une autoroute qui relie Damas à Homs. Il s'agissait également de la dernière grande ville contrôlée par les rebelles dans la région montagneuse du Qalamoun, où les troupes de Bachar el-Assad mènent une offensive depuis des mois pour couper les lignes d'approvisionnement qui traversent la frontière perméable.

La chute de Yabroud aux mains de l'armée survient tout juste une semaine après celle du village de Zara, un autre point de passage des montagnes du nord du Liban jusqu'en Syrie centrale.

PLUS:pc