NOUVELLES

La Roumanie ne reconnaît pas un référendum "illégal"

16/03/2014 04:22 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

La Roumanie, pays voisin de l'Ukraine, ne reconnaîtra pas le résultat d'un référendum "illégal" en Crimée, a indiqué le président Traian Basescu dimanche soir.

"Un scrutin organisé sous la menace d'une occupation militaire (...) ne peut pas être légitimé par la communauté internationale", a ajouté le chef de l'Etat.

Plus tôt dans la journée, le chef de la diplomatie roumaine Titus Corlatean avait estimé que reconnaître les résultats du "soi-disant référendum en Crimée ferait voler en éclat les frontières en Europe".

Bucarest qui est peu dépendante du gaz russe pour son approvisionnement en énergie souhaite une réponse "ferme, claire et tranchante" de l'Union européenne, avait-il ajouté.

La Roumanie, ancien pays communiste devenue membre de l'UE et de l'Otan, partage une large frontière avec l'Ukraine et la ville roumaine de Sulina sur la Mer Noire n'est qu'à 300 kilomètres de la Crimée.

iw/jeb

PLUS:hp