NOUVELLES

Homan encaisse un premier revers au Championnat du monde de curling féminin

16/03/2014 05:14 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

SAINT-JEAN, - Rachel Homan a gardé son sens de l'humour, mais il était un peu plus noir qu'à l'habitude après une défaite de 8-2 contre la Suisse au Championnat du monde de curling féminin, dimanche.

«Nous ne pouvons pas faire pire, c'est ce qui est positif», a dit la capitaine de l'équipe canadienne après avoir concédé la victoire à la Suisse après seulement huit bouts.

«Nous n'avons pas joué notre style de curling, comme vous l'avez certainement remarqué.»

Après avoir signé des victoires plutôt faciles contre la Russie et la République tchèque en ouverture de tournoi, Homan et ses coéquipières d'Ottawa ont fait face à une meilleure opposition du quatuor suisse mené par Binia Feltscher.

Cette dernière a gagné l'argent aux Jeux olympiques de Turin en 2006 en tant que vice-capitaine au sein de la formation de Mirjam Ott.

La Suisse et l'équipe de l'Américaine Allison Pottinger trônent au sommet du classement après les matchs de dimanche avec des fiches immaculées de 3-0.

Le Canada a chuté à 2-1, à égalité avec la Russe Anna Sidorova, la Suédoise Margaretha Sigfridsson et la Sud-Coréenne Ji-Sun Kim. Les quatre premières équipes au classement à la fin du tournoi rotation participeront aux éliminatoires.

La Danoise Madeleine Dupont, la Lettone Evita Regza, la Chinoise Liu Sijia et l'Écossaise Kerry Barr suivent à 1-2, devant la Tchèque Anna Kubeskova (0-3) et l'Allemande Imogen Oona Lehmann (0-3).

La séquence de victoires de Homan, la vice-capitaine Emma Miskew, la deuxième Alison Kreviazuk et la première Lisa Weagle a été stoppée à 15. Elles avaient compilé une fiche parfaite de 13-0 lors du Championnat canadien, à Montréal.

Feltscher a démontré son savoir-faire quand elle a effectué une magnifique double sortie pour inscrire trois points au cinquième bout et prendre les devants 4-2. Les Canadiennes ont ensuite accordé quatre points sur des vols lors des trois bouts suivants, alors que Homan a tenté des coups plus difficiles en espérant remonter la pente.

Les favorites locales seront en congé lundi matin, avant d'affronter le Danemark en après-midi et les États-Unis en soirée.

«Nous allons dormir, nous reposer et jouer bien mieux que nous l'avons fait ce soir (dimanche)», a dit Homan.

Kreviazuk et Weagle ont compilé des meilleures statistiques que leurs homologues du côté de la Suisse, mais Feltscher et la vice-capitaine Irene Schori ont respectivement maintenu des taux d'efficacité de 81 et 80 pour cent, contre 72 pour cent pour Homan et 77 pour cent pour Miskew.

Homan a tenté une longue montée pour une double sortie en espérant inscrire deux points au septième bout et ramener son équipe dans le match. Sa pierre a cependant raté celles de son adversaire et elle a concédé deux autres points aux Suissesses.

«Avec deux points, nous étions de retour dans le match, ça aurait changé les choses, a expliqué Homan. Nous n'étions pas à notre meilleur et nous avions besoin de quelque chose de gros. Nous devions tenter quelque chose.»

Homan avait défait Kubeskova 8-4 en matinée, dimanche.

PLUS:pc