NOUVELLES

Coupe du monde - Le triomphe final d'Anna Fenninger et Marcel Hirscher

16/03/2014 10:36 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

Dimanche était bien le jour des deux seigneurs de la Coupe du monde 2014 Anna Fenninger et Marcel Hirscher, qui ont remporté les derniers géant féminin et slalom masculin, avec en prime chacun le petit globe de cristal.

Vainqueurs tous deux de leur course, de la Coupe du monde de la discipline et de la Coupe du monde générale, les deux Autrichiens étaient les héros de toutes les cérémonies protocolaires dominicales à Lenzerheide. L'hymne national a tourné en boucle pas moins de sept fois, la Wunderteam s'offrant un autre trophée en tant que meilleure nation de l'hiver.

Une journée mémorable pour deux enfants de la région de Salzbourg, qui ont partagé les bancs d'école et disputé les mêmes courses pendant leur jeunesse.

"Le voir faire une bonne saison comme il l'a fait l'an dernier a été une grande source de motivation pour moi. Quand nous étions petits, on se battait pour être meilleur que l'autre. Alors aujourd'hui, c'est quelque chose de spécial", a souligné Fenninger qui est née en 1989 comme Hirscher.

Et Marcel Hirscher: "nous étions les deux grands talents de notre génération. C'était difficile, parce que tout le monde attendait déjà ce que nous avons réalisé maintenant, gagner le général".

Avec son troisième grand globe de cristal d'affilée acquis depuis le géant de la veille, il n'avait plus grand chose à perdre en slalom, où il lui fallait absolument finir devant l'Allemand Felix Neureuther pour décrocher son deuxième petit globe de cristal consécutif.

-Polémique -

Comme aux jeux Olympiques, la manière de planter le slalom a fait de nouveau jaser. Car l'entraîneur de l'Autrichien, Mike Pircher, chargé de dessiner le premier parcours, avait opté pour un slalom extrêmement tournant dans une neige molle, de quoi favoriser les premiers dossards... a fortiori son champion qui ouvrait le bal.

"C'est une catastrophe pour le ski lorsque l'on veut mettre en place quelque chose à tout prix pour que son skieur soit avantagé", déplorait à la mi-temps Neureuther, d'ordinaire très mesuré.

En tête après la première manche avec 6/100e d'avance sur Neureuther, l'Autrichien, en champion du monde, a fait taire la polémique en s'imposant au final avec 76/100e d'avance sur Neureuther, le vice-champion du monde.

Un podium de poids ténors puisque le champion olympique de la discipline, l'Autrichien Mario Matt, pointait sur la troisième manche.

"Je savais ce qu'il fallait faire, je devais battre Felix", a souligné Hirscher. Surtout que la veille, l'Autrichien s'était fait souffler sous le nez le petit globe de géant par le maître de la discipline, l'Américain Ted Ligety, pour un centième.

"Hier, l'histoire des points m'a rendu fou. Là, il n'y avait pas à calculer", a fait valoir Hirscher. En enlevant ce slalom, le vice-champion olympique s'est offert sa 23e victoire en Coupe du monde.

- 4/8 pour Fenninger -

Cet hiver, l'Autrichien en a décroché 5, soit une de moins que l'an dernier, pour un total de 13 podiums. Avec 1222 points, il devance le Norvégien Aksel Lund Svindal (1091 pts) et le Français Alexis Pinturault (1028) sur le podium du classement général.

Fenninger, elle, s'est surtout révélée après ses médailles d'or de super-G et d'argent du géant aux Jeux de Sotchi, pour finir en trombe la saison de Coupe du monde.

Sur les huit géants de la saison, la nouvelle N.1 mondiale a enlevé les quatre derniers, ce qui lui a permis de déloger au final la Suédoise Jessica Lindell-Vikarby - 3e de la course - des commandes de la Coupe du monde de la discipline.

L'Autrichienne termine avec 1371 points au général, bien loin du record de 2414 points établi l'année dernière par la Slovène Tina Maze qui avait écrasé pratiquement d'un bout à l'autre la saison.

stp/bvo

PLUS:hp