NOUVELLES

Roger Federer affrontera Novak Djokovic en finale à Indian Wells

15/03/2014 05:46 EDT | Actualisé 15/05/2014 05:12 EDT

INDIAN WELLS, États-Unis - Novak Djokovic a défait John Isner 7-5, 6-7 (2), 6-1, samedi, afin de rejoindre son rival de longue date Roger Federer en finale du tournoi d'Indian Wells.

Federer a beaucoup moins sué dans sa demi-finale, venant à bout de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov 6-3, 6-1. Dimanche, Federer sera en quête d'un cinquième titre à Indian Wells, alors que Djokovic compte deux triomphes à son palmarès à ce tournoi.

Federer détient un avantage de 17-15 en carrière contre Djokovic. Il a gagné leur plus récent duel, il y a deux semaines lors des demi-finales à Dubaï. Le Serbe avait gagné ses trois matchs précédents face au Suisse.

«C'est toujours serré. C'est toujours difficile mentalement, a noté Djokovic. J'ai toujours hâte de l'affronter.»

Avant la finale masculine, dimanche, la deuxième tête de série Agnieszka Radwanska affrontera Flavia Pennetta pour le titre féminin.

Djokovic a passé deux heures et demie dans la chaleur de la Californie avant d'achever finalement Isner. Ce dernier avait battu Djokovic en demi-finale il y a deux ans, avant de s'incliner en finale contre Federer.

«Avec son puissant service, il peut battre n'importe qui s'il connaît une bonne journée, a rappelé Djokovic. Je pense avoir fait du bon travail en retour afin de me donner des occasions de pouvoir le briser.»

Sous le regard du légendaire Rod Laver, qui a assisté à la rencontre, Djokovic a brisé le service d'Isner pour prendre les devants 3-1 lors de la manche ultime. Djokovic a sauvé une balle de bris lors du jeu suivant pour confirmer son avantage.

Isner a demandé la visite d'un médecin pour une deuxième fois dans le match lors du changement de côté suivant. Il a reçu des traitements au-dessus du genou gauche, mais il n'a jamais été en mesure de s'imposer à nouveau.

«Ç'a m'a empêché de pouvoir tout donner au service, mais ça n'explique pas ma défaite, a dit Isner en parlant de sa raideur au genou. Je suis déçu, mais en même temps, j'ai connu une bonne semaine.»

Si Djokovic a dû travailler fort pour obtenir sa place en finale, Federer a eu un peu plus d'aisance. Il a réussi sept as et a placé 72 pour cent de ses premières balles de service en jeu, avant de montrer la sortie à Dolgopolov après à peine plus d'une heure.

«Il faut avoir le feu, le désir de gagner chaque match et de s'améliorer à chaque entraînement. J'ai trouvé un bon équilibre présentement et c'est très encourageant», a raconté Federer.

Federer n'a jamais accordé de balle de bris à son adversaire et il a brisé le service de Dolgopolov à quatre reprises.

Le Suisse tentera de mettre la main sur un deuxième titre en 2014, après celui obtenu à Dubaï. Détenteur d'un dossier de 19-2 cette saison, Federer connaît son meilleur début de campagne depuis 2012, quand il avait compilé une fiche de 23-2.

Classé 28e tête de série, Dolgopolov participait à une première demi-finale de la série Masters. Il a surpris le champion en titre et no 1 mondial Rafael Nadal lors du troisième tour.

PLUS:pc