NOUVELLES

"Première" mondiale d'un ballet de l'Américaine Carolyn Carlson à Bordeaux en France

15/03/2014 04:47 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

L'une des chorégraphes contemporaines les plus réputées, l'Américaine Carolyn Carlson, crée le 17 mars en "première" mondiale le ballet "Pneuma", une "poésie visuelle" et un "rêve onirique", aime-t-elle dire, avec le Ballet de l'Opéra national de Bordeaux.

Pour Carolyn Carlson, ce sont des retrouvailles avec la scène de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, où elle était venue dès 1999 pour y créer son ballet "Hydrogen Jukebox" avant d'y revenir en 2010 pour une autre création, cette fois de son ballet "Eau", consacré aux pouvoirs de cet élément.

Cette fois, elle a imaginé un ballet pour 22 danseurs sur un texte du philosophe français Gaston Bachelard (1884-1962), "L'Air et les Songes: essai sur l'imagination du mouvement". A ceux qui s'interrogeraient sur le recours à un philosophe parfois oublié, Carolyn Carlson n'a de cesse de souligner sa "modernité", sa "poésie visuelle", ce qui l'a amené à créer un "rêve onirique et cosmique de réflexion sur le genre humain", a-t-elle indiqué dans un entretien à l'AFP.

Son engouement pour Gaston Bachelard est si fort qu'elle s'inspirera en novembre d'un autre texte du philosophe, "La Poétique de l'espace", pour son prochain spectacle, cette fois pour huit danseurs, à Paris, au Palais de Chaillot, où sa compagnie est en résidence pour trois ans.

A Bordeaux, sur une musique originale, spécialement créée pour l'occasion par le compositeur danois "post-minimaliste" Gavin Bryars, dont elle aime "la musique aérienne", Carolyn Carlson, avec son assistante de ces dernières années, l'Italienne Sara Orselli, a conçu un ballet quasiment "mystique".

Sur fond d'un décor d'une grande sobriété, avec comme seul élément matériel un solitaire pin maritime illustrant la liaison entre la terre et le ciel, des lumières bleue, blanche et jaune pâle oscillant entre le cru et la ouate, la chorégraphe organise les mouvements très structurés, voire déstructurés, des 22 danseurs. Vêtus de tenues uniformes noires, blanches ou ocres, ceux-ci évoluent de façon millimétrée, isolément ou en groupes.

Carolyn Carlson, âgée de 71 ans et originaire d'Oakland, en Californie, a commencé sa carrière en 1965 comme danseuse dans la compagnie du chorégraphe américain Alwin Nikolais.

En 1971, elle arrive à Paris où, de 1974 à 1980, elle sera danseuse-étoile-chorégraphe au Ballet de l'Opéra. Ensuite, de 1980 à 1984, elle sera la directrice artistique du Teatrodanza au prestigieux opéra La Fenice à Venise.

Lauréate en 2006 du premier Lion d'Or jamais attribué à un(e) chorégraphe à la Biennale de Venise, elle constitue une référence incontournable pour nombre de créateurs et d'interprètes.

pfe/thm/ros

PLUS:hp