DIVERTISSEMENT

«Need for Speed», Aaron Paul à fond la caisse (ENTREVUE)

15/03/2014 11:11 EDT | Actualisé 15/03/2014 11:12 EDT
Buena Vista

Aaron Paul, la vedette de la série à succès Breaking Bad s’affiche dorénavant au grand écran avec Need for Speed, une tonitruante adaptation au cinéma du célèbre jeu de course à franchise. Réalisé par Scott Waugh et produit par Steven Spielberg, le long métrage se veut un authentique film de bolide en accumulant les vraies cascades dans un maelstrom d’actions étourdissant. Rencontre.

Aaron Paul a toujours aimé les belles voitures, mais de là à foncer sur les routes à plus de 100 km heure… pas si sûre. «Je me suis beaucoup entraîné, explique-t-il à Toronto lors d’une entrevue pour le Huffington Post Québec. Pour les besoins du film, j’ai dû apprendre à rouler très vite tout en gardant le contrôle.»

L’acteur américain de 34 ans se souvient d’ailleurs d’une scène particulièrement difficile et dont il garde encore des sueurs froides. «C’était une acrobatie très complexe à réaliser. Je devais rouler en direction de l’équipe de tournage à près de 70 km à l’heure. Je savais qu’après avoir traversé un pont, il fallait freiner d’un coup à quelques centimètres seulement de l’objectif de la caméra où se trouvait Scott Waugh. Je ne pouvais pas manquer mon coup, alors vous pouvez imaginer la pression.»

Et les cascades ont leur importance, puisque le réalisateur – lui-même ancien cascadeur de métier – les a voulus «à l’ancienne», sans l’aide des effets spéciaux ou images numériques. La plupart des comédiens ont donc mis la main au volant. En ce qui concerne les séquences plus à risque, des doublures ont tout de même été nécessaires. «C’est un défi très excitant, ajoute Paul. Cela nécessite un sérieux apprentissage en amont, car les risques sont réels. Toutefois, les cascadeurs n’étaient jamais loin à la rescousse.»

Incarner des personnages différents

Au-delà des scènes physiques, l’acteur que l’on verra bientôt dans Exodus, le prochain péplum de Ridley Scott, a d’abord été attiré par le récit du film. «Le scénario m’a plus d’emblée. La façon dont l’histoire est racontée met au jour des personnages sincères et plutôt attachants. Je voulais faire partie de ce projet.»

Dans Need for Speed, Aaron Paul incarne Tobey Marshall, un mécanicien empli de bonne valeur et as du volant. Afin de sauver son garage d’une faillite certaine, notre héros accepte de participer à une course poursuite clandestine contre son rival éternel, Dino Brewster, un ex-pilote vedette. «Un événement où il va être témoin de la mort de son meilleur ami dont on va l’accuser à tort d’en être le responsable. À sa sortie de prison, il va alors crier vengeance.»

Un rôle différent de Jesse Pinkman, le personnage emblématique interprété dans Breaking Bad. «Need for Speed me donne l’opportunité de montrer une autre facette de mon jeu. L’un des avantages d’être un acteur, c’est de pouvoir se mettre dans la peau d’une multitude d’individus et de parcours. Il n’y a aucun intérêt dans la vie à toujours faire la même chose.»

Need for Speed – Buena Vista – Action – 131 minutes – Sortie en salles le 14 mars 2014 – États-Unis.

INOLTRE SU HUFFPOST

Need for Speed (2015)