NOUVELLES

L'Impact encaisse une 2e défaite de suite en s'inclinant 1-0 contre le Dynamo

15/03/2014 10:50 EDT | Actualisé 15/05/2014 05:12 EDT

HOUSTON - L'Impact de Montréal n'a pu venger son revers des dernières éliminatoires et a encaissé une deuxième défaite consécutive cette saison en s'inclinant 1-0 face au Dynamo de Houston, samedi.

L'Impact était toujours privé des services de son buteur étoile Marco Di Vaio et du milieu de terrain Andrés Romero, tous deux suspendus pour trois rencontres pour avoir participé à une mêlée à la fin du premier match éliminatoire de l'Impact en MLS l'automne dernier.

En leur absence, l'offensive n'a pas été en mesure de fournir la contribution nécessaire pour offrir une première victoire au nouvel entraîneur-chef Frank Klopas.

Will Bruin a marqué l'unique but de la rencontre, son troisième de la saison, à la 40e minute lorsque son tir du haut de la surface a dévié sur le défenseur de l'Impact Eric Miller avant de passer à la droite du gardien Troy Perkins.

«Le but accordé est malheureux et c’est toujours décevant de perdre un match. Nous avons vu beaucoup d’améliorations sur les éléments travaillés durant les entraînements, a indiqué Klopas. Nous avons joué serré défensivement et nous avons rendu la vie difficile à Houston ce soir. Je vois du progrès à chaque match. Tout le monde a fourni un excellent effort et nous méritions des points ce soir.»

L'Impact a eu une multitude de chances de marquer en deuxième demie, mais n'a pu créer l'égalité. Andrew Wenger s'est notamment fait littéralement voler à la 62e minute. L'attaquant s'est emparé d'un ballon libre dans la surface avant d'effectuer une talonnade vers le filet. Le no 33 de l'Impact avait battu le gardien Tally Hall, mais le défenseur Kofi Sarkodie a repoussé le ballon, lui qui veillait au grain sur la ligne des buts.

Patrice Bernier, qui effectuait son premier départ de la saison en milieu de terrain, a tiré du haut de la surface peu après le retour du vestiaire, mais il a été frustré du bout des doigts par le gardien.

«J’étais heureux d’être de retour et de contribuer sur le terrain, a déclaré le capitaine Bernier. C’est un match frustrant car nous avons donné l’effort et nous repartons sans récolter de point. Nous avons créé plusieurs chances et nous avons bien joué défensivement contre une équipe difficile à neutraliser à domicile. Nous progressons et nous voulons continuer sur cette lancée à domicile la semaine prochaine.»

Wenger avait aussi obtenu les deux meilleures occasions de marquer de l'Impact en première demie. Il s'était d'abord échappé à la troisième minute, mais il avait perdu le contrôle du ballon, et il s'était repris à la 39e minute en décochant une frappe à bout portant qui avait été stoppée par Hall.

La défensive montréalaise, qui a souvent semblé dépassé par la vitesse des attaquants du FC Dallas la semaine dernière, a mieux joué, même si elle a connu quelques ennuis. Elle a accordé cinq tirs cadrés, dont un sur une échappée de Andrew Driver à la 75e minute, et elle a pu compter sur la collaboration de Perkins.

Driver avait bien failli permettre au Dynamo de s'inscrire à la marque à la 10e minute. Giles Barnes avait profité d'une erreur de communication entre Hassoun Camara et Matteo Ferrari pour remettre le ballon à Driver, laissé seul dans la surface. Perkins avait cependant sauvé la mise en effectuant une glissade bien calculée.

«Je suis optimiste parce que nous avons bien joué ce soir, a noté Ferrari. Nous devons avoir confiance en nos moyens. Si nous jouons de cette façon, je pense que nous ne perdrons pas beaucoup de matchs cette saison.»

L'Impact tentera de signer sa première victoire de la saison devant ses partisans, alors qu'il accueillera les Sounders de Seattle au Stade olympique de Montréal, samedi.

PLUS:pc