NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU SAMEDI 15 MARS

15/03/2014 12:00 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du samedi 15 mars à 04H00 GMT:

NATIONS UNIES - Les membres du Conseil de sécurité se réuniront samedi matin en urgence pour voter sur une résolution occidentale dénonçant le référendum de dimanche en Crimée.

La réunion est convoquée pour 11H00 (15H00 GMT) à la demande des Etats-Unis et des diplomates s'attendent à ce que la Russie mette son veto au texte.

WHASHINGTON - Le vice-président des Etats-Unis Joe Biden va se rendre en début de semaine prochaine en Pologne et en Lituanie pour des consultations sur la situation en Ukraine avec Varsovie et les pays baltes, a annoncé vendredi la Maison Blanche.

LONDRES - Les Etats-Unis et la Russie n'ont pas réussi à Londres à trouver une solution à la crise ukrainienne, à la veille d'un référendum pour le rattachement de la péninsule de Crimée à la Russie, Moscou assurant par ailleurs n'avoir aucune intention d'envahir les régions russophones d'Ukraine.

KIEV - Le président ukrainien par intérim Oleksander Tourchinov a supervisé un exercice militaire à Kiev vendredi, en disant que "les forces militaires de l'Ukraine sont en état d'alerte."

SIMFEROPOL (Ukraine) - A Simféropol, la capitale de la région séparatiste de Crimée, le "Premier ministre" et "commandant en chef autoproclamé", Sergueiï Axionov a appelé les russophones des régions de l'Est du pays à suivre son exemple et à organiser des référendums pour demander leur intégration à l'immense Russie.

Parallèlement, des appels ont été lancés par des militants pro-russes à manifester dimanche dans les bastions russophones de l'Est, notamment Kharkiv et Donetsk où un manifestant soutenant l'unité du pays a été tué jeudi soir, laissent présager un climat tendu.

LONDRES - Le "moment est venu" pour l'Union européenne d'adopter des sanctions plus sévères contre la Russie dans la crise ukrainienne, a déclaré vendredi le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, après l'échec des pourparlers russo-américains.

DAMAS - Le conflit en Syrie, qui a fait plus de 146.000 morts, entre samedi dans sa quatrième année sans issue en vue, le président Assad restant accroché au pouvoir tandis que l'opposition profondément divisée perd du terrain.

Signe que le régime n'est pas prêt à la réconciliation, le Parlement syrien a voté vendredi une loi qui ouvre la voie à une réélection de Bachar al-Assad, en excluant de facto l'opposition en exil de la prochaine présidentielle.

Signe également que le régime continue à reprendre du terrain, l'armée est entrée vendredi dans la ville de Yabroud, un des principaux bastions rebelles dans la province de Damas.

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont exprimé vendredi leur "dégoût" face à la tenue prochaine d'une élection présidentielle en Syrie où le président Bachar al-Assad a mis toutes les chances de son côté pour assurer sa réélection.

KUALA LUMPUR - Des responsables militaires malaisiens pensent à présent que le Boeing 777 de Malaysia Airlines, disparu depuis une semaine, pourrait avoir été détourné vers l'Océan indien par une personne dotée d'une connaissance profonde des routes aériennes et des positions des radars.

La Malaisie a étendu vendredi la zone de recherche déjà immense du Boeing de Malaysia Airlines, et a reconnu n'avoir toujours aucune idée du sort de l'appareil.

WASHINGTON - Le Boeing 777, disparu il y a une semaine peu après avoir décollé de Kuala Lumpur, aurait changé plusieurs fois de direction et d'altitude après avoir perdu contact avec les tours de contrôle, affirme vendredi le New York Times alors qu'un navire américain faisait route le golfe du Bengale.

CARACAS - Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Elias Jaua a qualifié vendredi le secrétaire d'Etat américain John Kerry "d'assassin du peuple vénézuélien", l'accusant d'encourager les manifestations qui ont fait 28 morts depuis début février.

Les Etats-Unis ont indiqué dans la soirée que ces accusations étaient "absurdes", selon les termes d'un porte-parole du Département d'Etat qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat.

CARACAS - Les compagnies aériennes, qui cesseront leurs activités au Venezuela, ne pourront plus y revenir tant que les "chavistes" seront au pouvoir, a averti vendredi le président Nicolas Maduro, dont le pays est fortement endetté auprès de plusieurs compagnies.

BOGOTA - Le président colombien Juan Manuel Santos s'est dit vendredi disposé à jouer un rôle de médiateur au Venezuela voisin, agité depuis début février par des manifestations anti-gouvernementales qui ont déjà fait 28 morts.

MARJAYOUN (Liban) - Des obus ont été tirés vendredi soir en provenance d'Israël sur le sud du Liban, près de la frontière, a indiqué une source de sécurité libanaise, l'armée israélienne disant avoir visé, en riposte à une attaque, une infrastructure du mouvement chiite Hezbollah.

WASHINGTON - Le gouvernement américain a annoncé vendredi qu'il était prêt à abandonner son rôle central dans l'attribution des noms de domaine sur internet au profit d'une gouvernance globale.

WASHINGTON - L'agence de notation Moody's a fait part vendredi d'un regain d'optimisme pour les finances de l'Union européenne (UE), pointant notamment la "diminution" des risques liés à la crise de la dette dans la zone euro et confirmant le triple "Aaa" assigné à l'Union européenne.

PARIS - Pascal Simbikangwa, qui dit avoir traversé le génocide rwandais sans voir un seul cadavre, a été condamné vendredi à Paris à 25 ans de réclusion criminelle pour son rôle dans cette tragédie, 20 ans après les massacres dans lesquels le rôle de la France a été très critiqué.

emb/jr

PLUS:hp