NOUVELLES

L'Américaine Mikaela Shiffrin gagne le slalom de Lenzerheide, en Suisse

15/03/2014 08:17 EDT | Actualisé 15/05/2014 05:12 EDT

LENZERHEIDE, Suisse - L'Américaine Mikaela Shiffrin a complété sa saison exceptionnelle en slalom, samedi, en remportant sa cinquième course de la Coupe du monde de ski alpin cette année.

La championne olympique a terminé le parcours de Lenzerheide avec un temps combiné de 2 minutes 4,54 secondes.

La Suédoise Frida Hansdotter a fini deuxième, à 1,44 seconde de Shiffrin, alors que l'Autrichienne Marlies Schild est arrivée troisième, à 1,66 seconde de la gagnante.

«J'avais très bien fait en première manche, alors il s'agissait ensuite de garder cette avance, a dit Shiffrin. Je crois que ça m'a donné confiance en deuxième manche. Je me sentais bien.»

Shiffrin a déjà obtenu son deuxième titre consécutif dans cette discipline de la Coupe du monde il y a une semaine en gagnant une course à Are, en Suède.

«J'en suis très fière, a t-elle dit. C'était un de mes buts cette année de garder le globe du slalom.»

La jeune athlète, qui participera au dernier slalom géant de la saison dimanche, a obtenu sa neuvième victoire en Coupe du monde deux jours après son 19e anniversaire.

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon a pour sa part terminé 10e, avec un temps combiné de 2 minutes 7,73 secondes. Cela lui permet de finir l'année au sixième rang mondial en slalom, son meilleur classement en carrière.

La skieuse de Lac-Etchemin obtenait un sixième top 10 en huit courses cette année (elle n'a pas complété les deux autres). Au classement général de la Coupe du monde, elle occupe le 11e rang.

«Je monte au tableau mondial en slalom. Un top sept est une étape importante, a dit Gagnon, 24 ans. Lors de mes deux sorties de piste, j'étais en mode attaque. C'est agréable d'avoir une bonne année avec de la constance, mais il faut passer à la phase suivante. Je suis solide en compétition à 90 pourcent, mais il me faut encore trouver ce petit cinq pourcent de plus. Ma vitesse s'est améliorée et je veux à présent m'en servir.»

Gagnon a éprouvé des ennuis en première manche (14e temps), avant de reprendre le dessus pour se hisser dans le top 10.

«J'ai les batteries à plat en ce moment, a t-elle confié. La première manche était horrible et je n'avais pas la flamme en moi. La deuxième s'est mieux déroulée, même si j'ai commis quelques erreurs. Toutes les filles qui évoluent dans toutes les spécialités se sentent comme ça, surtout lors d'une année olympique. Il arrive de vider nos réserves et d'avoir un regain soudain d'énergie, et c'est ce qui s'est passé cette fois-ci.»

La Slovène Tina Maze, que Shiffrin a battue de façon enlevante pour le titre du slalom sur cette piste, l'an dernier, accusait plus de cinq secondes de retard en matinée et n'a pas amorcé la deuxième manche.

PLUS:pc