NOUVELLES

Hamid Karzaï livre son dernier discours devant le Parlement afghan

15/03/2014 07:48 EDT | Actualisé 15/05/2014 05:12 EDT

KABOUL - La guerre en Afghanistan a été «imposée» aux Afghans, a déclaré le président du pays, samedi, en faisant référence à l'invasion menée il y a 12 ans par les Américains afin de chasser les talibans du pouvoir.

Dans son dernier discours devant le Parlement, Hamid Karzaï a aussi affirmé que les forces armées afghanes, qui sont maintenant responsables de la sécurité dans 93 pour cent du pays, étaient prêtes à prendre la relève des troupes des États-Unis et de l'OTAN après leur retrait définitif à la fin de l'année.

M. Karzaï a été nommé à la tête de l'État afghan à la suite d'une entente internationale puis par un conseil de notables locaux après l'invasion. Son dernier mandat se terminera avec l'élection présidentielle du mois prochain.

Samedi, le président a réitéré son refus de signer un pacte de sécurité qui permettrait à Washington de laisser des soldats en Afghanistan, à moins que les États-Unis ne réussissent d'abord à ramener la paix dans le pays.

PLUS:pc