NOUVELLES

France - Lille freiné avant les chocs de dimanche

15/03/2014 05:04 EDT | Actualisé 15/05/2014 05:12 EDT

Lille, décevant et sans idée, a été tenu en échec 0-0 sur sa pelouse par Nantes samedi lors de la 29e journée du championnat de France, qui verra dimanche le Paris SG, leader, accueillir Saint-Étienne (4e) et Monaco (2e) se rendre à Lyon (5e).

Assurés de rester à la troisième place du classement quels que soient les résultats du week-end, les Nordistes ont pourtant peut-être laissé filer une très belle occasion.

En effet, Saint-Étienne et Lyon, leurs principaux rivaux pour la qualification en Ligue des Champions, auront des matches très difficiles dimanche au Parc des Princes et contre Monaco.

Lors d'un match très terne samedi, les Lillois ont en tous cas été bien maîtrisés par une bonne équipe de Nantes (15e).

Totalement dépourvus d'inspiration offensive, les joueurs de René Girard n'ont été dangereux qu'en fin de match sur quelques coups de pied arrêtés et ont été sifflés par leur public.

"Je suis déçu. On a été très moyens. On a été battus dans les duels, on a manqué de percussion. C'est un non-match", a reconnu l'entraîneur lillois René Girard.

En bas de tableau, la lutte pour le maintien reste très incertaine du fait du réveil de Sochaux et de Valenciennes.

En battant Lorient 2-0, les Sochaliens ont ainsi confirmé leur bonne forme actuelle, qui leur a permis de prendre 10 points lors des cinq derniers matches. Samedi, ce sont Contout et Sunzu qui ont marqué les buts de la victoire. Sochaux reste 19e, mais à cinq points seulement d'Evian-Thonon, premier non relégable.

- Inquiétude à Rennes -

Evian a en effet fait une très mauvaise opération en s'inclinant 1-0 sur leur pelouse face à Valenciennes, désormais 18e et revenu à deux longueurs seulement de l'ETG. Le but des visiteurs a été inscrit par Waris, qui avec six buts et deux passes décisives depuis son arrivée au mercato a transfiguré l'équipe d'Ariel Jacobs.

La remontée de Valenciennes met également sous pression Rennes (16e), qui n'a que trois points de marge sur la zone de relégation après son revers à domicile face à une équipe de Toulouse de plus en plus joueuse (3-2).

Huitièmes, les joueurs d'Alain Casanova ont marqué par Toivonen (csc), Chantôme et Aurier. Les buts rennais ont été marqués par Nelson Oliveira et Doucouré.

La lanterne rouge Ajaccio, probablement déjà condamnée, a elle été encore battue, par Guingamp (13e). Lasne avait pourtant ouvert la marque, mais Yatabaré puis Beauvue ont offert la victoire aux Bretons (2-1).

Nice s'est installé dans le Top 10 en battant Bastia (désormais 11e) grâce à ses jeunes attaquants Bosetti et Maupay (2-0) au bout d'un match qui a longtemps été très, voire trop, engagé.

Vendredi, Marseille n'avait pu ramener qu'un point de son déplacement à Reims (1-1). Sixième à neuf points du podium, l'OM n'a presque plus d'espoir de se qualifier pour la Ligue des Champions.

Dimanche, outre les chocs PSG - Saint-Étienne (21h) et Lyon-Monaco (17h), on suivra le déplacement de Bordeaux à Montpellier (14h).

stt/jta

PLUS:hp