NOUVELLES

Coupe du monde de ski de fond: Harvey remporte le skiathlon de 30 km

15/03/2014 01:23 EDT | Actualisé 15/05/2014 05:12 EDT

FALUN, Suède - Le Québécois Alex Harvey a remporté le skiathlon de 30 km lors des finales de la Coupe du monde de ski de fond, samedi, battant de peu le Norvégien Martin Johnsrud Sundby, qui est déjà assuré du titre du classement général.

Le skieur de St-Ferréol-les-Neiges a franchi la distance en une heure, 18 minutes et 7,6 secondes, battant Sundby par seulement 12 centièmes de seconde.

Harvey méritait ainsi sa quatrième victoire en carrière en Coupe du monde, dont trois cette saison.

Le Russe Alexander Legkov a fini troisième, à 1,76 seconde du vainqueur.

Harvey totalise maintenant cinq podiums cette saison.

«Je pense avoir disputé ma meilleure course de la saison, a dit Harvey. J'étais un peu endolori du sprint de vendredi, qui a été très intense, mais je me sentais bien dès la fin du réchauffement. Physiquement je me sentais très bien, et l'équipement était à la hauteur aussi. J'ai fait une belle course au niveau tactique, et ça fait vraiment du bien d'en sortir vainqueur.»

Avec le Suédois Daniel Richardsson non loin derrière, Harvey, Sundby et Legkov, le champion olympique du 50 km, ont augmenté la cadence avec 10 km à faire.

Grimpant les collines avec calme et assurance, pour ensuite tirer profit d'une belle glisse en descente, Harvey a maintenu le troisième rang avec confiance, avant de s'imposer en tête avec cinq kilomètres à disputer.

Harvey a établi le rythme jusqu'au dernier km où, par stratégie, il s'est laissé devancer avant la charge finale vers la victoire, au terme d'un sprint entre lui et Sundby, après que Legkov ait fracassé un de ses bâtons.

«En ayant fait le sprint, je connaissais bien la piste, alors je savais comment me positionner pour la fin de la course, a dit Harvey. Quand Legkov s'est tassé, soit je rentrais dans la barrière ou soit je gardais ma ligne. Avant l'arrivée, le vent était de face, alors je ne voulais pas être en tête. La piste était tellement molle que l'on ne pouvait pas skier à 100 pour cent, car ça renfonçait. C'est pour ça qu'il m'a fallu plus de temps pour le rattraper. Sundby et Legkov ont été les deux meilleurs skieurs cette saison alors d'être capable de skier avec eux et de les battre, c'est super!»

C'est à Falun que Harvey a mérité sa première victoire en Coupe du monde, en 2012. C'est aussi là que son père Pierre a remporté la première de ses trois médailles d'or en Coupe du monde, en 1987.

Harvey se trouve quatrième au classement général, à l'approche de la poursuite de 15 km qui sera disputée dimanche. Au niveau des trois courses des finales, il a 26 secondes d'avance en tête.

«Cette saison-ci a été la meilleure de ma carrière, a dit Harvey. C'est sûr qu'il n'y a pas eu la magie qu'on souhaitait à Sotchi, mais j'ai accédé cinq fois au podium dont trois victoires, et ça confirme la valeur de tout le travail qui a été fait pendant l'été. J'ai confiance en mes stratégies et en mes habiletés pour finir les courses, alors nous verrons bien ce qui va arriver dimanche.»

Devon Kershaw de Sudbury a terminé 12e et Ivan Babikov de Canmore 23e.

Chez les dames, sur 15 km, la Norvégienne Therese Johaug a fait un grand pas vers le titre du classement général, devançant sa compatriote Marit Bjoergen par 33,6 secondes.

Johaug a obtenu un chrono victorieux de 41 minutes et 8,9 secondes. La troisième place est allée à Kerttu Niskanen, de la Finlande, tandis que l'Ontarienne Andrea Dupont a fini 45e.

Le résultat signifie que Johaug partira avec 15 secondes d'avance sur Bjoergen lors de la poursuite de 10 km, dimanche.

Johaug mène le classement général avec 1345 points, sept de plus que Bjoergen. Une autre Norvégienne, Astrid Uhrenholdt Jacobsen, figure en troisième place avec 974 points.

PLUS:pc