NOUVELLES

Un projet de réchauds améliorés en Haïti n'atteint pas ses objectifs

14/03/2014 06:12 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Un programme américain visant à sauver les forêts d'Haïti en incitant les citoyens à abandonner leurs réchauds au charbon de bois a largement échoué à atteindre ses objectifs, selon une vérification menée par l'Agence américaine de développement international (USAID).

Peu d'Haïtiens ont acheté les nouveaux réchauds proposés, en grande partie parce que les coûts sont trop élevés au regard de leurs faibles revenus. Le réchaud amélioré le moins cher coûte 10 $ US, mais les traditionnels réchauds au charbon coûtent seulement 2 $ US. Les réchauds améliorés destinés aux commerces et aux institutions coûtent environ 100 $ US.

Selon la Banque mondiale, 80 pour cent des quelque 10 millions d'Haïtiens vivent avec moins de 2 $ US par jour.

La vérification a souligné le manque de financement disponible pour aider les ménages les plus pauvres à couvrir les coûts de l'achat d'un réchaud plus écologique fonctionnant au gaz de pétrole liquéfié.

Le projet visait un objectif de 4550 réchauds améliorés, mais seulement 337 unités ont été achetées par des vendeurs de rue, des orphelinats et des écoles. Une minorité de personnes visées par les réchauds les moins chers ont procédé au changement.

Les professionnels du développement tentent d'inciter les citoyens des pays pauvres à abandonner le charbon de bois parce que ce combustible mène à la dévastation des forêts. La production de charbon de bois est largement blâmée pour la destruction des forêts en Haïti, qui ne couvrent plus que deux pour cent du territoire.

PLUS:pc