NOUVELLES

Poursuite en recours collectif projetée dans le dossier de la devise bitcoin

14/03/2014 05:51 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

TORONTO - Une poursuite en recours collectif projetée vise à obtenir une indemnité de 500 millions $ pour les Canadiens avec des dépôts dans ce qui a déjà été le plus important marché de la devise virtuelle bitcoin au monde, selon un document déposé en cour vendredi.

La poursuite vise Mt. Gox et ses deux propriétaires, Mark Karpeles et Jed McCaleb, de même que l'une des plus importantes banques au Japon, selon l'avis d'action déposé en Cour supérieure de l'Ontario.

Entre autres choses, l'action fait état de négligence, de rupture de contrat de même que d'assertion frauduleuse et inexacte. Le bien-fondé de ces allégations n'a pas été établi en cour.

L'avocat torontois Ted Charney a affirmé vendredi que Mt. Gox détenait dans un fonds quelque 465 millions $ US, ajoutant qu'une partie de cette somme appartenait à des Canadiens.

L'entreprise n'a donné aucune indication quant à l'importance des montants en question ou au sort ayant été réservé à l'argent supposé se trouver dans un fonds, a précisé M. Charney.

En entrevue, l'avocat a estimé que seule une poursuite permettrait de savoir ce qui est arrivé parce que c'est la seule façon d'avoir accès aux documents comptables.

Mt. Gox a cessé tout retrait de bitcoins le mois dernier, avant de soudainement fermer. Plus tôt ce mois-ci, le marché de la devise virtuelle a demandé la protection de la loi sur les faillites aux États-Unis.

Le marché en ligne avait déjà demandé la protection de la loi sur les faillites au Japon, affirmant qu'il pourrait avoir perdu les bitcoins appartenant à 750 000 de ses clients.

PLUS:pc