NOUVELLES

L'Indonésie déclare la guerre aux feux de brousse

14/03/2014 12:00 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

DJAKARTA, Indonésie - Le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono a ordonné vendredi aux autorités locales et régionales de tout mettre en oeuvre pour contrôler les centaines de feux de brousse qui brûlent dans la province de Riau, où la fumée menace la santé humaine et interfère avec les déplacements aériens.

Un organisme américain, l'Institut des ressources mondiales, a prévenu qu'on retrouve actuellement plus d'incendies en Indonésie qu'au moment de la crise de l'an dernier, quand la fumée avait s'était propagée jusqu'aux pays voisins, suscitant leur colère.

L'institut a utilisé des données fournies par l'agence spatiale américaine, la NASA, pour dénombrer 3101 incendies actifs en Indonésie, entre le 20 février et le 11 mars, comparativement à 2643 lors de la crise, entre le 13 juin et le 30 juin 2013.

Des incendies de brousse et de forêt font rage depuis quelques semaines, entraînant des fermetures d'école et des annulations de vols.

Plus de 55 400 personnes ont subi des problèmes respiratoires en raison de la fumée, dont 48 390 qui souffrent d'infections aigües des voies respiratoires.

Un groupe environnemental indonésien affirme que le problème est en partie dû à une application inefficace des lois qui punissent les compagnies qui allument des incendies pour dégager des terres. Le groupe Walhi dit avoir dénoncé 117 compagnies l'an dernier, mais que seulement une a été traduite en procès.

PLUS:pc