NOUVELLES

Les Etats-Unis critiquent la censure médiatique "sans précédent" en Russie

14/03/2014 03:55 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont fustigé vendredi la censure "sans précédent" des médias russes, qui s'exprime notamment à travers le blocage de sites internet d'opposition et de sources d'informations alternatives sur la crise en Ukraine.

"Les Etats-Unis sont profondément troublés par le brusque rétrécissement de l'espace dévolu aux médias indépendants et libres en Russie", a déclaré la porte-parole adjointe du département d'Etat, Marie Harf.

"Au cours de l'année écoulée, le gouvernement russe a approuvé une série de lois qui mettent en place une censure et des restrictions sans précédent dans les médias et les publications sur internet", a-t-elle ajouté.

Mme Harf a évoqué le licenciement de la rédactrice en chef du site internet d'informations le plus ancien et le plus lu de Russie, Lenta.ru, congédiée pour "diffusion de documents à caractère extrémiste". Le site avait mis en ligne l'interview d'un membre de Pravy Sektor, mouvement radical et nationaliste ukrainien qui a été en première ligne dans les affrontements à Kiev.

Les autorités russes ont aussi bloqué l'accès au blog de l'opposant Alexeï Navalny et à trois des principaux sites internet critiques envers le Kremlin.

"Ces démarches musellent les opinions divergentes, restreignent l'espace pour des débats indépendants et favorisent la propagation de versions des faits fabriquées par le gouvernement et qui sont clairement fausses", a encore estimé Marie Harf.

Selon les experts, la crise ukrainienne, et le changement de pouvoir à Kiev, présentés essentiellement dans les médias officiels russes comme un coup de force extrémiste soutenu par les Occidentaux à des fins géopolitiques, a déclenché ce nouveau tour de vis sur les médias libres.

Dans un paysage médiatique cadenassé par le Kremlin, internet est l'un des derniers moyens d'information indépendante et d'expression pour les opposants.

Mme Harf a assuré que Washington soutient le droit à la libre expression de toutes les sensibilités et souligné que "ce sont des droits que la Russie a ancrés dans sa propre Constitution".

mlm/gde/mdm

PLUS:hp