NOUVELLES

La plainte de Dieudonné contre le ministre français de l'Intérieur rejetée

14/03/2014 11:06 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

La Cour de justice de la République a rejeté la plainte de Dieudonné contre Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur.

En décembre 2013, Manuel Valls avait décrit la quenelle comme « un geste de haine, un geste antisémite, un geste nazi inversé ». Il avait ajouté à propos de Dieudonné que « l'obsession de ce personnage, c'est la haine du juif ».

Popularisée par l'humoriste français, la « quenelle » consiste en un geste de bras tendu vers le sol, l'autre bras replié touchant à l'épaule. Considéré par Dieudonné comme un geste antisystème, il est perçu par d'autres comme un salut nazi inversé.

Devant les commentaires de Manuel Valls, Dieudonné avait déposé plainte devant la Cour de justice de la République, le seul organisme autorisé à enquêter et à juger les ministres en fonction.

La Cour de justice de la République affirme que les propos de Manuel Valls constituaient un « jugement de valeur »

Depuis le début de 2014, Dieudonné est sous le coup d'interdictions de monter sur scène pour présenter un spectacle dans lequel il tient des propos considérés comme ouvertement antisémites.

Avec Le Point et Gala

PLUS:rc