NOUVELLES

Espagne - Real Madrid: Ancelotti, la "gazelle" et le "lion"

14/03/2014 09:18 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

L'entraîneur du Real Madrid Carlo Ancelotti a emprunté à une fable vendredi, expliquant que la "gazelle" doit courir pour échapper au "lion" et qu'à ce titre tous les matches du Championnat d'Espagne sont importants, pas seulement le "clasico" à venir.

A une semaine de ce choc contre le FC Barcelone, troisième, le Real, leader, se déplace samedi à Malaga pour la 28e journée (19h00 GMT), un déplacement a priori à sa portée.

"Nous devons toujours être prudents, avec tous les matches. Mais je crois qu'en ce moment nous avons une bonne philosophie", a jugé Ancelotti en conférence de presse.

"Il y a une légende qui parle d'un lion et d'une gazelle: ce à quoi pense le lion en se réveillant, c'est à courir parce qu'il doit manger. Et s'il ne court pas, il ne peut chasser la gazelle, a poursuivi le technicien italien. Mais c'est la même chose pour la gazelle, la première chose à laquelle elle pense en se réveillant, c'est à courir, parce que si elle ne court pas, le lion la mange. Et j'ai dit aux joueurs: peu importe si le matin, vous pensez être le lion ou bien la gazelle".

Premier avec 67 points, soit trois longueurs devant l'Atletico Madrid (2e, 64 points) et quatre devant le Barça (3e, 63 points), le Real dispose d'un petit matelas.

Mais les joueurs du Real "sont d'accord pour dire que le championnat se jouera lors du dernier match de la saison, a fait valoir Ancelotti. Par chance, nous avons notre destin entre nos mains et nous devons bien gérer cela. Nous avons un petit avantage", a-t-il ajouté, assurant que ne pas "parler du clasico" avec son effectif.

"Tout le monde comprend que le match de demain (contre Malaga, ndlr) est important et qu'à ce stade de la saison tous les matches ont la même importance. Je ne crois pas qu'il y aura un relâchement", a-t-il conclu.

jed/gv

PLUS:hp