NOUVELLES

Des obus israéliens tirés sur le sud Liban, le Hezbollah visé selon Israël

14/03/2014 02:44 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

Des obus ont été tirés vendredi soir en provenance d'Israël sur le sud du Liban, près de la frontière, a indiqué une source de sécurité libanaise, l'armée israélienne disant avoir visé, en riposte à une attaque, une structure du mouvement chiite Hezbollah.

"Dix obus tirés depuis le territoire israélien sont tombés sur une zone frontalière dans le sud du Liban", a indiqué la source de sécurité libanaise, soulignant que "les obus sont tombés dans une zone non habitée et n'ont pas causé de victimes".

L'agence de presse libanaise ANI a fait état elle de "six obus tirés entre Kfar Chouba et Halta dans le sud-est du Liban".

L'armée israélienne a indiqué de son côté dans un communiqué qu'elle avait, "en riposte à l'engin explosif activé contre des soldats de Tsahal (l'armée israélienne, ndlr) tiré sur une infrastructure terroriste du Hezbollah au sud du Liban, touchant son but".

Selon le correspondant dans le nord d'Israël de la radio publique, l'engin a été activé contre les soldats à la frontière dans la zone de Har Dov (désignation israélienne des fermes de Chebaa).

L'armée n'a pas confirmé la localisation de l'explosion.

L'Etat hébreu et le Hezbollah, la formation chiite qui fut le principal artisan de la fin de l'occupation israélienne du sud du Liban en 2000, ont eu récemment des accrochages à la frontière.

Le 5 mars, l'armée israélienne avait indiqué avoir tiré sur deux membres du Hezbollah et les avoir touchés alors qu'ils plaçaient un engin explosif près de la frontière.

Le 26 février, le Hezbollah avait confirmé que l'armée israélienne avait bombardé, deux jours plus tôt, une de ses positions. Il avait alors menacé de riposter à ce raid, le premier depuis la guerre qu'ils se sont livrée en 2006.

En mai 2013, Israël avait visé à deux reprises des armes destinées, selon l'Etat hébreu, au Hezbollah près de Damas.

str-kam-dms/vl/faa

PLUS:hp