NOUVELLES

Complot contre Via Rail: le juge ordonne la désignation d'un ami de la cour

14/03/2014 05:14 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

TORONTO - Un juge a finalement ordonné qu'un avocat soit désigné d'office pour aider le tribunal dans la cause des deux hommes accusés d'avoir planifié un attentat terroriste contre un train de passagers de Via Rail.

Le Montréalais Chiheb Esseghaier et le Torontois Raed Jaser, accusés relativement au présumé complot contre Via, étaient présents en Cour supérieure, vendredi, et doivent revenir devant le tribunal le 14 avril.

Le juge Michael Code a ordonné vendredi la désignation d'un «amicus curiae» — un ami de la cour. Peu d'autres détails peuvent être dévoilés étant donné l'ordonnance de non-publication sur les procédures.

Chiheb Esseghaier avait affirmé lors d'audiences préliminaires, avant l'adoption de l'ordonnance, qu'il ne voulait pas d'un avocat à moins que celui-ci se base sur le Coran plutôt que sur le code criminel dans cette affaire.

Esseghaier, natif de la Tunisie, qui poursuivait au Québec des études de doctorat sur les nanocapteurs, fait face à cinq chefs d'accusation, notamment d'avoir comploté afin de commettre le meurtre de personnes inconnues au profit d'un groupe terroriste, et d'avoir sciemment participé à une activité d'un groupe terroriste ou y avoir contribué.

Raed Jaser, un résidant permanent d'origine palestinienne, fait face à quatre chefs d'accusation, incluant lui aussi d'avoir comploté afin de commettre le meurtre de personnes inconnues au profit d'un groupe terroriste.

PLUS:pc