INTERNATIONAL

Afghanistan: le départ des militaires canadiens est salué par les talibans (VIDÉO)

14/03/2014 04:30 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

KABOUL - Une série de messages d'adieu ont été diffusés pour souligner le départ des derniers soldats canadiens d'Afghanistan, et certains sont plutôt désagréables.

Le service d'information des talibans a publié un communiqué jeudi à l'intention des partisans du mouvement extrémiste à Kandahar, félicitant les combattants des districts ruraux de Panjwai, Zhari, Dand, Maiwand et Shah Wali Kot, et affirmant que les Canadiens avaient maintenant fui le pays après avoir été défaits.

«Vos sacrifices nous ont apporté la liberté. Le flambeau de votre sang a illuminé la voie de l'indépendance. Célébrez la victoire et l'indépendance face aux Canadiens», affirme le communiqué, rédigé en pachtoune, et traduit en anglais pour La Presse Canadienne.

Le texte soutient que les Canadiens ont suivi les forces des Pays-Bas, du Danemark, de l'Australie, de la Pologne et de l'Espagne dans «le repli et l'échec».

Ces pays ont aussi commencé à retirer leurs troupes de la Force internationale d'assistance et de sécurité dirigée par l'OTAN.

Le dernier contingent canadien chargé de l'entraînement, qui comptait 100 soldats, a officiellement mis fin à l'engagement du Canada en Afghanistan mercredi, et le communiqué des talibans a été diffusé pour coïncider avec cet événement.

Le message cite le nom de certains commandants talibans tués dans le conflit, dont plusieurs par des soldats canadiens, et les appelle à relever la tête de leur tombe pour écouter les nouvelles.

Cette propagande des talibans, qui était attendue, pourrait avoir un impact dans les régions rurales isolées où les soldats canadiens ont contribué à construire des écoles, à établir des routes et à assurer la sécurité.

En plus de tenter de raviver la mythologie pachtoune sur l'expulsion des «étrangers», le message renforce aussi une croyance très répandue chez les Afghans analphabètes des régions rurales, qui estiment que les étrangers ne sont présents que de façon temporaire et que les talibans sont là pour rester.

«Ce Canada qui est venu à Kandahar avec des rêves de colonisation, ces rêves ont été brisés par nos puissantes explosions et nos attaques menées d'une main de fer. Les Canadiens qui ont traversé l'Atlantique se replient maintenant pour se cacher dans leurs refuges», affirme le document. «Aujourd'hui était le dernier jour de ce serpent sur cette terre et il a officiellement mis fin à son occupation.»

Un homme d'affaires du district de Panjwai, Towfik Rafiqi, a toutefois estimé que les Afghans ordinaires de la région considéraient les Canadiens comme des «combattants robustes et intelligents», qui ont fait peur aux talibans et les ont forcés à se cacher.

La population afghane reconnaît que les Canadiens sont venus pour aider, selon M. Rafiqi.

INOLTRE SU HUFFPOST

Unseen Sides Of Afghan War