NOUVELLES

Ukraine: la Russie "ne veut pas la guerre", dit l'ambassadeur russe à l'ONU

13/03/2014 05:07 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

"La Russie ne veut pas la guerre et les Russes non plus, et je suis convaincu que les Ukrainiens non plus", a affirmé jeudi l'ambassadeur russe à l'ONU, évoquant la crise ukrainienne au Conseil de sécurité en présence du Premier ministre ukrainien.

Affirmant vouloir "répondre directement" à Arseni Iatseniouk, Vitali Tchourkine a accusé les Européens et Washington d'avoir provoqué cette crise en incitant les Ukrainiens à "renverser par la force le gouvernement légitime".

La Russie "ne souhaite pas une exacerbation de cette crise", a ajouté M. Tchourkine.

Il a défendu la légitimité du référendum prévu dimanche en Crimée, qui pourrait déboucher sur une annexion de cette péninsule à la Russie, en se référant notamment à l'indépendance du Kosovo, non reconnue par Moscou.

Ce référendum se justifie aussi selon lui par un vide juridique en Crimée provoqué par "le renversement inconstitutionnel du gouvernement à Kiev".

Il s'exprimait après plusieurs ambassadeurs occidentaux, dont ceux des Etats-Unis, de France et du Royaume uni, qui ont tous estimé que le référendum de dimanche en Crimée était illégal et réclamé un dialogue politique entre Moscou et Kiev pour résoudre pacifiquement la crise.

M. Tchourkine a ironisé sur "la situation idyllique" en Ukraine imaginée selon lui par les Occidentaux et a répété que Moscou ne reconnaissait pas comme légitimes les nouvelles autorités de Kiev.

avz/mdm

PLUS:hp