INTERNATIONAL

L'OCDE suspend le processus d'adhésion de la Russie, veut renforcer la coopération avec l'Ukraine

13/03/2014 06:31 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
Members of the Solidarity trade union march in downtown Warsaw, Poland, on Saturday, March 8, 2014, in support of Ukraine?s pro-European Union drive and to condemn Russia?s President Vladimir Putin and his military incursion into Ukraine?s Crimea region.(AP Photo/Czarek Sokolowski)

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a annoncé jeudi avoir suspendu "pour le moment" le processus d'adhésion de la Russie et vouloir renforcer sa coopération avec l'Ukraine.

"Suite à une réunion de son conseil de gouvernance le 12 mars 2014, l'OCDE a reporté les activités liées au processus d'adhésion de la Fédération de Russie à l'OCDE pour le moment", indique l'Organisation dans un communiqué, ajoutant avoir aussi "convenu que l'OCDE devait répondre positivement à la demande de l'Ukraine de renforcer davantage (leur) coopération existante".

"À la demande des membres de l'Organisation, le secrétaire général a informé la Fédération de Russie en conséquence", poursuit le communiqué.

Cette annonce intervient après le déploiement de troupes russes en Crimée, péninsule ukrainienne où les 1,5 million d'électeurs sont appelés dimanche à voter en faveur d'un rattachement à la Russie, dont elle faisait partie jusqu'en 1954 avant d'être rattachée à l'Ukraine par le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev.

La Russie, qui coopère avec l'OCDE depuis 1992, a officiellement demandé à devenir membre de l'Organisation en 1996.

Les pays de l'OCDE ont approuvé le lancement de négociations d'adhésion avec la Russie en 2007.

Le Parlement ukrainien a approuvé jeudi la création d'une Garde nationale qui pourrait compter jusqu'à 60.000 hommes, alors que le nouveau pouvoir ukrainien craint des intrusions de l'armée russe dans l'est du pays.

L'OCDE, qui compte 34 pays membres, oeuvre à aider les gouvernements à lutter contre la pauvreté en favorisant la croissance économique et la stabilité financière.

INOLTRE SU HUFFPOST

Tensions entre l'Ukraine et la Russie
Kiev à feu et à sang: les manifs de février 2014