NOUVELLES

Ukraine : "un miracle" qu'il n'y ait pas eu d'effusion de sang en Crimée (OSCE)

13/03/2014 12:20 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a loué jeudi la retenue des forces ukrainiennes en Crimée, qui a permis d'éviter que le sang ne coule dans la péninsule, "presque un miracle".

"Pour moi, il s'agit presque d'un miracle que le sang n'ait pas été versé" en Crimée, a déclaré le Suisse Tim Guldimann, envoyé spécial en Ukraine du président de l'OSCE, au cours d'une conférence de presse à Vienne, siège de l'organisation.

M. Guldimann a attribué ce résultat à "l'attitude très mesurée du gouvernement à Kiev", et ce malgré "les provocations de militaires non identifiés" qui contrôlent la Crimée.

Un responsable parlementaire russe a reconnu jeudi à demi-mots que des forces russes se trouvaient en Crimée.

De retour de Crimée, l'émissaire de l'OSCE a témoigné des "mesures actives de militaires non identifiés" dans la péninsule ukrainienne.

"Les structures de police définies par la Constitution sont empêchées de faire leur travail, la plupart des bâtiments sont occupés", a-t-il poursuivi.

Le Parlement de Crimée a adopté mardi une déclaration d'indépendance, pas supplémentaire vers un rattachement à la Russie. Un référendum est prévu dimanche pour entériner ce rattachement.

L'OSCE avait dépêché la semaine dernière en Crimée une cinquantaine d'observateurs civils et militaires. Ils avaient été refoulés à trois reprises à l'entrée du territoire.

Tim Guldimann entend se rendre à nouveau en Ukraine la semaine prochaine, à Kiev et dans l'est du pays.

tba/cs/sym

PLUS:hp