BIEN-ÊTRE
13/03/2014 09:59 EDT | Actualisé 03/04/2014 07:04 EDT

Coiffure: les tendances du printemps-été 2014 (PHOTOS)

Sarah-Emilie Nault

Visiter l’Allied Beauty Association (ABA) de Montréal, c’est se retrouver au cœur d’un tourbillon coloré célébrant les nouvelles tendances en matière de coiffure. Coupes, couleurs, produits, instruments, techniques: les professionnels de la coiffure et de la beauté ont tout partagé, les 9 et 10 mars derniers, entre les murs du Palais des congrès de Montréal.

Paradoxe et couleur

C’est sous le thème du paradoxe que se dévoile la coiffure des prochaines saisons. Le paradoxe de vivre dans une ère résolument techno, tout en ayant cette volonté de retourner à nos racines. Celui des téléphones intelligents et des produits bio.

En coiffure, ce paradoxe s’exprime par des looks qui paraissent décontractés, simples et naturels, mais qui sont travaillés avec des produits performants, plus bios mais surtout plus technos. Des produits traitant énormément les cheveux et à travers lesquels s’amalgame une combinaison d’extraits botaniques et de molécules très performantes. C’est là que se trouve toute la complexité: dans la façon de traiter le cheveu et de le colorer.

En matière de coloration, les prochaines saisons misent sur la profondeur et la présence de sous-tons minéraux et holographiques. Cette année, les couleurs sont très vibrantes et souvent métalliques.

On oublie l’ombré pour préférer jouer avec des blonds que l’on rehausse d’une touche - une petite nuance subtile - de pastel. Tout est dans le placement de couleurs très stratégiques (une grande mèche rose par exemple). Sur une coupe très simple, on voit ainsi s’installer une couleur très complexe qui fera miroiter de nombreuses sous-nuances et sous-tons afin de donner de la profondeur à la chevelure.

Court et long

Il nous suffit de choisir, car cette année, les cheveux se portent autant courts que longs. Le cheveu court - qui a fait un retour en force et qui s’accorde parfaitement à notre mode de vie pressé - est travaillé en pixie ou en bob, avec une sophistication au niveau de la coupe. Les ciseaux sont très complexes et la variété des lames permet de nombreuses finesses au niveau de la coupe. Le court se travaille avec de bons produits, car ce qui lui donne de l’impact est justement le fait de pouvoir lui offrir du volume et de la texturiser.

La coupe longue se veut aussi très long, souvent aidée par des rallonges capillaires dont les techniques de pose ne cessent de se multiplier et d’évoluer. On désire des cheveux longs, tout de suite et sans attendre! Les rallonges, les clips, les franges et les mèches offrent d’assouvir instantanément ces impulsions.

Chez les hommes

Du côté des hommes, on retrouve tout autant de couleurs. On rehausse une couleur naturelle ou on crée de légers effets. Les cheveux sont très taillés et on privilégie les coupes très courtes autour de la tempe agrémentées d’un peu de longueur sur le dessus de la tête. On joue aussi beaucoup avec la texture, parce que de plus en plus, les hommes aiment prendre soin d’eux et être coquets.

*Ma découverte coup de cœur: la très coloré compagnie de Brooklyn Amika qui, en se laissant inspirer par la mode, les arts et la musique, offre une ligne de produits amusants, performants et au parfum divin. (En salons de coiffure exclusivement.)

EN IMAGES:

L’Allied Beauty Association au Palais des Congrès

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.