NOUVELLES

Svindal concède le gros Globe à Hirscher après la victoire de Pinturault

13/03/2014 06:42 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

LENZERHEIDE, Suisse - Aksel Lund Svindal a, à toutes fins utiles, concédé le championnat du classement général de la Coupe du monde à Marcel Hirscher, jeudi, après avoir été incapable de récolter des points dans un super-G qui a été remporté de façon surprenante par le Français Alexis Pinturault.

Hirscher, qui prenait le départ pour une rare fois lors d'un super-G, a pris le 12e rang. Svindal, qui était déjà assuré du Globe de cristal dans cette discipline, s'est contenté de la 16e place, à 2,16 secondes de Pinturault.

Hirscher, qui a été champion au classement général à deux reprises, a empoché 22 points et il a maintenant seulement 19 points de retard sur Svindal alors qu'il reste toujours les deux épreuves techniques — ses spécialités — à disputer à ces finales de la Coupe du monde.

Svindal, qui a lui aussi décroché deux gros Globes de cristal en carrière, a d'ailleurs baissé la tête et regardé ses skis quand il a vu son résultat au tableau.

«C'est fini en ce cens que j'avais jusqu'à aujourd'hui pour l'emporter, a-t-il commenté. Et maintenant, (Hirscher) peut seulement tout perdre.»

Hirscher a reçu les félicitations de ses coéquipiers de l'équipe autrichienne après que Svindal eut franchi la ligne d'arrivée.

«Je suis quasiment sous le choc. Je suis devant Aksel, et Aksel n'a pas de points. C'est fou», a lancé Hirscher, qui devrait normalement récolter un nombre important de points lors des épreuves du slalom géant et du slalom, ce week-end.

Dans une course où les surprises ont été nombreuses, Pinturault a signé sa victoire après avoir pris le départ en dernier. Il a du même coup privé son compatriote Thomas Mermillod Blondin d'un triomphe qui aurait été encore plus surprenant que le sien. Pinturault ne dispute pas beaucoup de courses de super-G mais il l'a emporté en une minute et 13,71 secondes. Il a devancé Mermillod Blondin de 0,56 seconde.

L'Américain Bode Miller a suivi au troisième rang, un centième de seconde plus loin.

Le Québécois Érik Guay a fini 17e. Manuel Osborne-Paradis, l'autre Canadien en lice, n'a pas complété le tracé.

PLUS:pc