NOUVELLES

Soudan: deux importants chefs rebelles condamnés à mort par contumace (avocat)

13/03/2014 10:07 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

Un tribunal soudanais a condamné à mort par contumace jeudi 17 personnes dont deux importants chefs du groupe rebelle SPLM-N, après la récente suspension de pourparlers entre ce mouvement et Khartoum, a indiqué leur avocat.

Parmi les condamnés figurent Malik Agar, ancien gouverneur du Nil Bleu devenu le chef de la branche nord du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM-N, ex-rébellion sudiste), et Yassir Arman, secrétaire général du mouvement qui combat les troupes gouvernementales au Kordofan-Sud et au Nil Bleu depuis près de trois ans, a indiqué l'avocat, Al-Tigani Hassan, présent pour le délibéré rendu à Singa, chef-lieu de la province de Sennar.

str-it/vl

PLUS:hp