NOUVELLES

Six candidats admis dans la course présidentielle en Algérie

13/03/2014 05:16 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

ALGER, Algérie - La Cour constitutionnelle algérienne a approuvé six candidatures en vue de l'élection présidentielle du 17 avril, incluant celle du président sortant, qui a été victime d'un accident vasculaire cérébral l'an dernier.

Le président Abdelaziz Bouteflika, âgé de 77 ans, bénéficiera du pouvoir de l'État dans sa campagne et dominera probablement ses cinq adversaires, même s'il a du mal à parler et à marcher.

Six autres aspirants candidats ont été éliminés pour ne pas avoir obtenu le nombre nécessaire de signatures.

Parmi les candidats admis dans la course figurent Louisa Hanoun, secrétaire générale du Parti des travailleurs, et Ali Benflis, ancien premier ministre.

La présidence a également annoncé que le premier ministre actuel, Abdelmalek Sellal, quitterait ses fonctions temporairement pour diriger la campagne de M. Bouteflika.

Quelques manifestations ont été organisées pour contester la candidature du président sortant pour un quatrième mandat, dont une à l'université d'Alger jeudi. Les rassemblements ont été durement réprimés par les autorités.

PLUS:pc