NOUVELLES

Plus de 100 villageois tués au Nigeria à cause d'un conflit sur les terres

13/03/2014 05:37 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

KANO, Nigeria - Des dizaines d'hommes armés circulant à moto ont tué plus de 100 villageois dans le cadre d'un conflit persistant sur la propriété des terres dans le nord du Nigeria, ont déclaré des survivants jeudi.

Les attaques, qui ont commencé mardi soir, ont poussé des centaines de personnes à fuir à pied les quatre villages visés, à environ 180 kilomètres de la ville de Katsina.

Les proches des victimes étaient encore en train de les enterrer dans le village de Marabar Kindo lorsque les assaillants sont revenus jeudi après-midi et ont abattu sept autres villageois, a déclaré un résidant, Adamu Inuwa. Ils ont aussi mis le feu aux habitations surmontées d'un toit de paille, a-t-il ajouté.

Kabiru Ismail, du village de Maigora, a expliqué que le premier raid était survenu tard mardi soir, et que les résidants continuaient jeudi de récupérer les corps de ceux qui ont fui dans la brousse en tentant d'échapper aux hommes armés.

Contacté par téléphone jeudi matin, M. Ismail a déclaré qu'il avait participé à l'enterrement de plus de 40 personnes. En fin d'après-midi, il a affirmé avoir compté 103 corps dans trois des quatre villages.

L'imam en chef de Maigora a déclaré que deux policiers appelés à l'aide par des résidants avaient aussi été tués. Selon l'imam et M. Ismail, deux hommes en tenue militaire faisaient partie des assaillants.

Depuis des mois, la région est terrorisée par des raids qui serait menés par des éleveurs peuls contre des agriculteurs de l'ethnie haoussa. Les deux groupes sont de religion musulmane.

PLUS:pc