NOUVELLES

L'état de santé de l'espoir du Canadien Tim Bozon s'améliore à Saskatoon

13/03/2014 04:43 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'état de santé du hockeyeur Tim Bozon s'est amélioré, jeudi, et les médecins ont amorcé le processus de réveil du coma artificiel dans lequel ils l'ont plongé, il y a quelques jours.

Le département de la santé de la région de Saskatoon a publié un bilan de santé de l'attaquant du Ice de Kootenay et espoir du Canadien, à la demande de la famille.

Bozon, âgé de 19 ans, demeure aux soins intensifs de l'hôpital Royal universitaire de Saskatoon, lui qui y a été admis le 1er mars parce que foudroyé par la méningite de type Neisseria. Les médecins ont indiqué que son état demeure critique, mais stable et qu'il s'est même amélioré. Sa famille a indiqué que Tim répond aux stimuli verbaux. Les médecins s'apprêtent à le sortir graduellement du coma artificiel.

Les parents de Tim, Philippe et Hélène Barbier, ont été submergés de courriels et de messages de réconfort reçus sur les médias sociaux de personnes à travers le monde. La famille est très reconnaissante et elle prévoit leur répondre dans un proche avenir. Elle souhaite également exprimer toute sa gratitude à l'endroit des médecins et du personnel de l'hôpital pour tous les soins prodigués à Tim.

La Ligue junior de l'Ouest a créé un fonds d'aide afin de soutenir la famille Bozon dans cette épreuve. Les détails au sujet du «Fonds Tim Bozon» seront dévoilés prochainement.

Charron prie

À Kamloops, on suit avec énormément d'intérêt l'évolution de l'état de santé de Bozon, particulièrement Guy Charron, qui l'a dirigé pendant deux saisons dans l'uniforme des Blazers, de la Ligue de l'Ouest.

«Nous avons tous été ébranlés en apprenant la nouvelle, a commenté l'entraîneur, lorsque joint au téléphone, jeudi. Depuis ce temps, notre thérapeute sportif est en contact quotidien avec le thérapeute du Ice, et il nous communique les plus récentes nouvelles. La famille Bozon tient également informée notre secrétaire qui a accueilli Tim en pension, la saison dernière.

«Ce que nous savons, c'est que Tim a pris du mieux dans la journée de mercredi, a confié Charron, avant que le département de la santé émette son plus récent bilan de santé. On nous a dit qu'il réagissait davantage aux gens qui lui parlent et qu'il garde les yeux ouverts plus longtemps. On parlait de le sortir du coma. C'est encourageant.»

Charron, qui dit avoir tissé de bons liens avec Bozon au cours de son association avec les Blazers, n'avait pas parlé avec lui avant que la maladie ne le frappe sournoisement.

«Je lui ai dit, au moment où on l'a échangé au Ice en début de saison, qu'il pouvait me contacter quand il le désirait.»

Charron a expliqué que Bozon avait très mal accepté sa rétrogradation hâtive au camp d'entraînement du Canadien, l'automne dernier. Les Blazers ont décidé de miser sur l'avenir en se départissant de ses services, en constatant que ni J.C. Lipon et Colin Smith — ses compagnons de trio de la saison dernière — ne seraient de retour cette saison. Les deux ont fait leurs débuts dans la Ligue américaine.

«Mon épouse et moi prions pour lui. On souhaite qu'il puisse s'en sortir et mener une vie normale. Tant mieux s'il peut poursuivre sa carrière au hockey. Mais tout ce qui compte dans le moment, c'est qu'il recouvre la santé», a résumé Charron.

Les Blazers ont fait parvenir à la famille Bozon cette semaine une bannière aux couleurs de l'équipe, contenant les mots d'encouragement de tous les membres de l'organisation.

Tim Bozon, choix de troisième tour du Canadien en 2012, a amassé 169 points, incluant 75 buts, en 153 matchs dans l'uniforme des Blazers.

Cette saison, en 50 rencontres chez le Ice, il montre un dossier de 30 buts et de 32 passes.

PLUS:pc