NOUVELLES

La Bourse de Tokyo débute en forte baisse de 2,70%, inquiète pour la Chine et l'Ukraine

13/03/2014 08:12 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

La Bourse de Tokyo chutait de 2,70% en début de séance vendredi, inquiète d'un ralentissement économique chinois et des tensions autour de l'Ukraine.

Après quelques minutes de cotation, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes perdait presque 400 points à 14.415,99 points.

Les opérateurs angoissaient pour la croissance de la Chine, dont la vigueur tire l'économie mondiale depuis des années, particulièrement celle du Japon voisin. En janvier et en février, la production industrielle de la deuxième puissance économique mondiale a progressé à son plus faible rythme depuis cinq ans, d'après des chiffres officiels publiés jeudi à Pékin.

Les ventes de détail et les investissements en capital fixe en Chine pour la même période ont aussi déçu les analystes.

Les investisseurs restaient de surcroît inquiets à propos des tensions entre l'Ukraine et la Russie.

"Les investisseurs sont clairement branchés sur le mode +ne prenons aucun risque+", a souligné Hiroichi Nishi, courtier chez SMBC Nikko Securities, cité par Dow Jones Newswires.

Sur le marché des changes, cette attitude prudente renforçait le yen, habituelle valeur refuge en case de tensions ou de craintes pour l'économie.

pn/mf

PLUS:hp