NOUVELLES

Gabrielle Manon-Rivard, l'oubliée des Jutra

13/03/2014 02:22 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

L'actrice, qui a été récompensée dimanche aux prix Écran canadiens pour sa performance dans Gabrielle, est la grande oubliée de cette 16e Soirée des Jutra.

L'absence de Gabrielle Manon-Rivard de la liste des nommés dans la catégorie de la meilleure actrice a certes été la grande surprise du dévoilement des nominations, le 27 janvier dernier.

D'autant plus que le film a récolté neuf nominations, presque autant que le grand favori, Louis Cyr : l'homme le plus fort du monde (11).

Alexandre Landry (meilleur acteur), Mélissa Désormeaux-Poulin (meilleure actrice de soutien), Benoit Gouin (meilleur acteur de soutien) et Vincent-Guillaume Otis (meilleur acteur de soutien), qui partagent l'écran avec Gabrielle Manon-Rivard, sont tous en lice pour leurs performances dans le long métrage de Louise Archambault.

Les finalistes aux Jutra sont déterminés par le vote des 25 membres désignés par les associations professionnelles et des trois membres indépendants choisis par Québec Cinéma. Pour Ségolène Roederer, directrice générale de Québec Cinéma, qui chapeaute les Jutra, chaque gala a ses oubliés. 

« Tous les ans, nous avons des deuils à faire. Souvent, quelques petits points séparent quelqu'un d'une nomination. On entend souvent que telle personne "a été écartée volontairement", ce qui est faux », explique-t-elle.

Le système d'attribution des nominations est relativement simple. Après délibération, les 28 membres du jury retiennent 10 choix. Chaque membre place alors en ordre de 1 à 10 ces nommés potentiels. Ils ne sont mis au courant des finalistes que lors du dévoilement.

« Le jury est totalement indépendant. Chaque membre s'engage à avoir vu tous les films. C'est ce qui se rapproche le plus du système universel », poursuit la directrice générale de Québec Cinéma.

Le Soirée des Jutra, animée par Laurent Paquin et Pénélope McQuade et diffusée à ICI Radio-Canada Télé, aura lieu le 23 mars.

PLUS:rc