NOUVELLES

Forte pollution dans la région parisienne : transports en commun gratuits pendant trois jours

13/03/2014 12:48 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

Les transports en commun seront gratuits de vendredi matin à dimanche soir dans la région parisienne où les niveaux de pollution ont dépassé le seuil d'alerte, une décision visant à pousser les automobilistes à délaisser leur voiture, a annoncé jeudi l'autorité régionale des transports.

"Considérant les risques importants pour la santé des Franciliens (habitants de la région de l'Ile-de-France, dont le chef-lieu est Paris), j'ai décidé, en lien avec le gouvernement, d'assurer la gratuité des transports publics dans toute la région pendant toute la durée du pic de pollution", a indiqué le président de l'autorité organisatrice des transports d'Ile-de-France (Stif), Jean-Paul Huchon, dans un communiqué.

Concrètement, l'ensemble des métros, trains et autobus sont donc gratuits pendant trois jours. "Je demande à tous les Franciliens de privilégier l'usage des transports en commun", ajoute M. Huchon.

La moitié Nord de la France, dont la région parisienne, est confrontée depuis plus d'une semaine à une forte pollution aux microparticules, provoquée par une alternance de nuits froides et de journées chaudes et par une absence de vent.

En Ile-de-France, le seuil d'alerte maximum de pollution aux PM10 (particules dont le diamètre est inférieur à 10 micromètres) a été dépassé depuis mardi.

La Préfecture de police a déjà ordonné la baisse des vitesse maximales autorisées et la mise en place d'itinéraires de contournement pour les poids lourds.

Les particules peuvent provoquer de l'asthme, des allergies, des maladies respiratoires ou cardiovasculaires, et les plus fines d'entre elles (moins de 2,5 microns), qui pénètrent dans les ramifications les plus profondes des voies respiratoires et le sang, ont été classées "cancérogènes certains" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

sla/rh/alc/prh

PLUS:hp