NOUVELLES

Europa League - La Juve en mauvaise posture, Benfica en bonne voie

13/03/2014 06:17 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

La Juventus Turin, tenue en échec jeudi à domicile par la Fiorentina (1-1), est en très mauvaise posture à l'issue des 8e de finale aller de l'Europa League alors que le Benfica Lisbonne a effectué un grand pas vers la qualification en s'imposant à Tottenham (3-1).

L'affrontement 100% italien entre la Juve et la Fiorentina n'a pas choisi son camp. Mais le champion d'Italie, très bien parti pour se succéder à lui-même pour la 3e fois d'affilée, peut trembler après l'égalisation de Mario Gomez à la 79e minute qui place la Viola en ballottage très favorable.

Ejectée de la Ligue des champions, la Juventus est pourtant un aspirant sérieux à une C3 qu'elle a déjà remporté à 3 reprises et dont la finale aura lieu chez elle, le 14 mai.

Tottenham peut encore maudire sa défense-passoire, qui lui a de nouveau coûté cher à White Hart Lane contre le Benfica Lisbonne (3-1), finaliste de la dernière édition et leader au Portugal. Quatre jours après la déroute subie face à Chelsea en championnat (4-0), les Spurs peuvent s'inquiéter pour leur avenir continental.

- Un retour chaud bouillant -

Tout reste possible entre le FC Porto et Naples. Les Portugais l'ont certes emporté 1-0 à domicile mais leur gardien brésilien Helton a multiplié les parades en seconde période avant la délivrance sur une nouvelle inspiration de l'attaquant colombien Jackson Martinez. Le retour dans une semaine au San Paolo, où le Napoli vient tout juste d'assommer la Roma en Serie A (1-0), s'annonce chaud bouillant.

Valence a de son côté fait respecter la logique en allant battre facilement à Sofia le Ludogorets (3-0) après avoir disputé 55 minutes à dix à la suite de l'exclusion de Seydou Keita en première période et en ayant sauvé un penalty.

L'arbitre français Clément Turpin a rétabli l'équilibre en fin de rencontre en adressant un carton rouge au milieu brésilien du club bulgare Juninho Quixada à dix minutes du coup de sifflet final.

Dans le derby sévillan, le Betis a fait la bonne affaire sur la pelouse du FC Séville (2-0). Une petite consolation pour les Verdiblancos, au bord de la relégation en 2e division espagnole.

Lyon a un pied en quart de finale après avoir écrasé les Tchèques du Viktoria Plzen (4-1).

Enfin, Bâle et Salzburg ne sont pas parvenus à se départager en Suisse (0-0) et l'AZ Alkmaar a disposé de l'Anzhi Makhachkala (1-0).

kn/jgu

PLUS:hp