NOUVELLES

Crimée: le commandant d'une unité ukrainienne en appelle à Kiev

13/03/2014 01:24 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

Le commandant d'une unité militaire ukrainienne à Belbek, en Crimée, encerclée par les forces russes en a appelé jeudi à sa hiérarchie à Kiev en demandant des ordres précis et menaçant dans le cas contraire d'ouvrir le feu.

"Pour éviter des affrontements armés, je vous demande de dire le plus vite possible ce que doivent faire les commandants en cas de menace contre la vie des effectifs et membres de leurs familles", a déclaré Iouli Mamtchour dans une adresse vidéo diffusée à la télévision ukrainienne.

"Si vous ne prenez pas de décision, nous allons agir en conformité avec le statut des forces armées ukrainiennes, en allant jusqu'à ouvrir le feu", a-t-il mis en garde.

"Nous nous rendons compte que nous ne pourrons pas résister longuement aux troupes russes supérieures en nombre, mieux armées et mieux entraînées, mais nous sommes prêts à remplir notre devoir jusqu'au bout", a-t-il dit en soulignant que "les ultimatums russes deviennent de plus en plus durs".

Le ministre de la Défense par intérim Igor Tenioukh a parlé à Iouli Mamtchour au téléphone pour l'assurer que "des mesures urgentes" ont été prises pour soutenir les militaires en Crimée, a indiqué le ministère dans un communiqué sans préciser la nature de ces mesures.

neo/via/bir

PLUS:hp