NOUVELLES

Athlétisme: Jessica Zelinka se prépare pour un retour à l'heptathlon

13/03/2014 11:49 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Jessica Zelinka, dont la vie se passe maintenant à Montréal, s'entraîne seule sur la piste à chaque jour, avec un gros cartable comme seul companion.

L'athlète de 32 ans, qui a un nouveau domicile et un nouvel entraîneur, fait un retour à l'heptathlon cette saison, après avoir laissé tomber la dure épreuve pendant un an, pour ne disputer que des courses de haies.

Zelinka, qui est arrivée dans la métropole à l'automne, a engagé comme entraîneur Cliff Rovelto, de l'Université Kansas State.

Ils ne se sont vus que trois fois jusqu'ici, ce qui laisse Zelinka seule à planifier avec soin ses entraînements quotidiens, en se fiant à son épais cartable. Mais l'arrangement fonctionne bien, dit-elle.

«J'y trouve tous les échauffements et la décompression, tous les exercices et tous les circuits, dit Zelinka en référence au cartable. Tout est bien écrit et je n'ai qu'à l'exécuter, c'est tout simple.»

La native de London en Ontario participera samedi au 60 m haies aux championnats canadiens d'athlétisme en salle, au Centre Claude-Robillard.

Elle continuera ensuite sa préparation pour un retour à l'heptathlon.

Zelinka, son mari Nathaniel Miller et leur fille Anika, qui aura cinq ans en mai, ont passé la dernière saison au Connecticut. Miller, un ancien athlète olympique en water-polo, avait accepté un poste d'entraîneur là-bas. Mais l'entraînement au sud de la frontière pesait lourd sur Zelinka, qui concevait elle-même ses programmes d'entraînement, parfois en improvisant au fil des exercices.

«Ce n'était pas la bonne façon de procéder, a concédé la jeune femme. Je ne savais pas ce que je faisais et j'en étais consciente, mais je devais quand même le faire.»

Zelinka et Miller souhaitaient avoir la chance de revenir au Canada, et quand un poste au Comité olympique canadien est devenu disponible à Montréal, la ville natale de Miller, ils n'ont pas raté l'occasion.

Rovelto, spécialiste des sauts et des épreuves de polyvalence, se rendra en Italie pour le premier heptathlon de la saison de Zelinka, au début du mois de mai. Ce sera pour elle son premier heptathlon en plus d'un an, la détentrice du record canadien (6599 points) ne s'étant concentrée que sur les haies, la saison dernière, pour se donner un répit d'un sport qui comporte sept aspects.

«C'est excitant de faire un retour et avec un nouveau programme en plus, a dit Zelinka. Il y a beaucoup de travail à faire, mais je peux voir les progrès accomplis.»

Zelinka a dans sa mire les Jeux du Commonwealth en juillet à Glasgow, en Écosse, où elle espère être en lice à l'heptathlon et aux haies. Lors des Jeux olympiques de Londres en 2012, elle a fini septième dans chacune de ces disciplines.

Près de 600 athlètes seront en action aux championnats canadiens en salle, de vendredi à dimanche.

PLUS:pc